Une nouvelle stratégie pour l’essor du delta du Mékong

D’ici 2030, le delta du Mékong est appelé à devenir un centre économique agricole durable, dynamique et hautement productif du pays, de la région et même du monde. À l’horizon 2045, il sera une région développée, écologique, civilisée et riche de son identité culturelle de contrée fluviale.

Vue générale de la ville de Cân Tho.

Le delta du Mékong ou la ''région des neuf dragons'' constitue un centre économique clé du pays par sa localisation géographique, ses structures territoriales et son dynamisme démographique. C’est une région administrative du Sud du Vietnam couvrant une partie importante du delta du fleuve Mékong.

En effet, le Mékong est l’un des plus grands fleuves du monde, un géant qui prend sa source dans les hautes terres himalayennes et se jette dans la Mer Orientale après avoir traversé six pays que sont, dans l’ordre, la Chine, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

À une centaine de kilomètres en aval, le fleuve traverse la frontière vietnamienne et se transforme en un large delta. Il se divise en deux branches principales : le Tiên Giang ou fleuve antérieur (au nord) et le Hâu Giang ou fleuve postérieur (au sud).

De nombreux potentiels

Dans une usine de transformation des pangasius pour l’exportation

Étant l’une des six régions socio-économiques du pays, le delta du Mékong est subdivisé administrativement en 12 provinces et la ville de Cân Tho, considérée comme sa capitale. Il couvre une superficie d’environ 40.600 km², représentant 13% du total national, dont quelque 1,5 million d’hectares de rizières, les plus fertiles du pays et même du monde. Il compte environ 17,5 millions d’habitants, soit près de 18% de la population nationale. À lui seul, il représente 12% du PIB national.

La région possède de nombreux potentiels de développement. Elle est l’une des espaces deltaïques les plus vastes et les plus fertiles d’Asie du Sud-Est et du monde. Dotée d’un réseau dense de rivières, de canaux et d’arroyos, il s’agit de la plus grande zone de production et d’exportation de produits alimentaires, aquatiques et de fruits du pays.

Grenier du Vietnam, le delta lui offre aujourd’hui sa plus vaste étendue agricole la plus fertile de surcroît, en assurant environ 50% de la production rizicole et en contribuant à 95% des exportations nationales de riz. Il contribue également à près de 65% de la production aquacole, 60% des exportations de poissons et près de 70% de la production fruitière du pays.

Une dynamique de croissance

Compte tenu de ses données géopolitiques, socio-économiques et culturelles, le Politburo du Comité central (CC) du Parti a promulgué le 2 avril 2022 la Résolution N°13 sur l’orientation du développement socio-économique, la garantie de la défense et de la sécurité dans le delta du Mékong jusqu’en 2030, avec vision à l’horizon 2045.

Le pont Cao Lanh relie les deux rives du fleuve Tiên Giang à Dông Thap.

Le texte fixe l’objectif que d’ici 2030, cette région soit écologique, civilisée et imprégnée de son identité culturelle de contrée fluviale ; un centre économique agricole durable, dynamique et très performant du pays, de la région et du monde… D’ici 2045, elle devrait devenir une région ayant un bon niveau de développement par rapport à l’ensemble du pays, dotée d’infrastructures socio-économiques synchrones et modernes, raisonnablement réparties et résilientes au changement climatique ; d’une économie dynamique et efficace avec une structure adaptée aux conditions naturelles, culturelles, anthropiques et à la biodiversité…

Et le 22 avril, le Politburo et le Secrétariat du CC du Parti ont organisé une conférence nationale sur la mise en œuvre de la Résolution N°13 pour le développement du delta du Mékong. "Il s’agit d’une région peuplée et riche, dotée de nombreux potentiels et atouts, mais qui se développe encore lentement", a estimé le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, lors de ladite conférence.

Il a souligné que la nouvelle stratégie pour l’essor du delta du Mékong visait à concrétiser la Résolution du XIIIe Congrès national du parti sur le développement des régions économiques. ''C’est une question stratégique, non seulement pour cette région, mais aussi pour le pays'', a-t-il ajouté. Et d’affirmer que la Résolution N°13 contribuera à une meilleure exploitation des potentiels et des atouts du delta du Mékong dans la nouvelle conjoncture.

Nguyên Phu Trong a demandé aux ministères et secteurs concernés ainsi qu’aux localités de la région d’élaborer immédiatement des plans d’action pour mettre en œuvre ce texte important.

Fer de lance

Le 18 juin, le Premier ministre Pham Minh Chinh a signé une résolution sur la promulgation du Programme d’action du gouvernement pour la mise en œuvre de la Résolution N°13 du 2 avril 2022 du Politburo sur l’orientation de développement socio-économique du delta du Mékong.

Le texte fixe certains objectifs concrets à l’horizon 2030, dont une croissance annuelle de 6,5 à 7% pour la période 2021-2030 et un PIB qui devrait augmenter de 2-2,5 fois par rapport à 2021.

Crevetticulture high-tech à Bên Tre.

Pour atteindre ces objectifs, la résolution a proposé des orientations concrètes, dont faire de la ville de Cân Tho un centre de développement régional dotée de services modernes en matière de commerce, de santé, d’éducation et de formation, de sciences et technologies, de culture, de tourisme et d’industrie de transformation. De plus, les villes de My Tho, Tân An, Long Xuyên, Rach Giá, Cà Mau et Sóc Trang ont vocation à devenir des centres généralistes ou spécialisés dans des secteurs précis.

Selon la résolution, d’ici 2030, il faudra achever le réseau d’autoroutes reliant le delta du Mékong à la région Sud-Est, aux réseaux de ports maritimes et de portes-frontières internationales. Il s’agira aussi de moderniser le réseau de routes nationales principales et de ponts ; d’investir dans les routes côtières à travers des provinces de Tiên Giang, Bên Tre, Trà Vinh, Sóc Trang, Bac Liêu, Cà Mau et Kiên Giang.

Fer de lance du développement économique dans le Sud, garant de la sécurité alimentaire nationale, principal exportateur de produits agricoles, le delta du Mékong est un véritable levier de croissance pour le Vietnam. Désormais doté d’une stratégie plus pertinente, il devrait prendre son envol et combler son écart de développement avec les autres régions du pays.

Texte : Diêu Thuy/CVN
Photos : VNA/CVN