Dà Nang  
Une future "Silicon Valley" de l'Asie du Sud-Est

Avec des ressources humaines de haute qualité, des infrastructures de transport urbain développées et de nombreux parcs high-techs, la ville de Dà Nang (Centre) a un grand potentiel pour devenir une "Silicon Valley" de l’Asie du Sud, a souligné Hoàng Anh Tu, directeur adjoint du Département de la coopération internationale relevant du ministère de l’Information et de la Communication.

>> Dà Nang accueille la première croisière internationale après deux ans

>> Dà Nang promeut ses attraits au Japon

Le parc high-tech de Dà Nang attire de nombreux projets dans le secteur de la technologie de l’information.
Photo : Quôc Dung/VNA/CVN

Dà Nang est la ville leader en termes d’attraction de projets de transformation numérique. Ce qui pourrait transformer cette ville en un éco-centre moderne, intelligente et agréable à vivre, a dit Hoàng Anh Tu. La ville se trouve également en tête dans le classement de la transformation numérique du Vietnam en 2021, a-t-il ajouté.

Cette ville coopère avec de nombreux partenaires étrangers dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) afin d’élaborer la transformation numérique, le gouvernance numérique, l'économie numérique et les villes intelligentes.

Le succès de Dà Nang sera une preuve permettant aux compagnies d'étendre leur coopération avec d'autres villes et provinces du Vietnam.

D’après Adam Sitkoff, président de la Chambre de Commerce américaine à Hanoï, les entreprises américaines voient le potentiel de cette ville dans le domaine de la transformation numérique.

Le pont Rông, un ouvrage emblématique de la ville de Dà Nang (Centre).
Photo : VNA/CVN

Selon le Service municipal de l’information et de la communication, Dà Nang a commencé à édifier l'administration électronique depuis 2010. La ville a mis en place un millier de procédures administratives en ligne, surtout dans la gestion des logements, les transports en commun et le contrôle des ressources d'eau.

L'infrastructure informatique de la ville concerne les agences de contrôle de l'air, de l'eau, des déchets, de la météorologie et de l'énergie. Elle peut fournir des alertes aux tremblements de terre et tsunamis, ainsi que des données sur les inondations, l'érosion, la gestion des eaux usées…

Les autorités municipales ont convenu de promouvoir le développement, la créativité et l'autonomie de la population, considérant cela comme un facteur important pour le succès de la construction et du développement de la ville.

Conformément à une résolution de la ville, à l'horizon 2030, Dà Nang souhaite devenir une ville de start-up et d’innovation, un centre socio-économique majeur du pays, le noyau de la région économique de pointe du Centre, une zone urbaine éco-intelligente ainsi qu'une ville agréable à vivre.

Linh Chi/CVN

back to top