Dông Nai cherche des mesures pour attirer les investissements

C'est la première fois que Dông Nai quitte le top des localités du pays en termes d'attraction des investissements. Par conséquent, la province cherche des moyens pour régler la situation.

>> Dông Nai est en tête dans l’attraction des investissements sud-coréens

>> Dông Nai : un excédent commercial d'environ 4,7 milliards d'USD

Une vue de la ville de Biên Hoà, province de Dông Nai.
Photo : CTV/CVN

Le directeur du Service provincial du Plan et de l’Investissement Nguyên Huu Nguyên a déclaré que la chute de l’attraction des investissements étrangers était due aux raisons relatives aux règlementations dans la Loi sur l'investissement, la Loi foncière et aux réglementations sur la propriété de biens publics…

Dông Nai est un endroit où de nombreuses entreprises nationales et étrangères prêtent attention et souhaitent investir, surtout dans les domaines tels que l'industrie, l'immobilier, le commerce, les services, la logistique, le tourisme et les infrastructures techniques... Cependant, en raison de difficultés dans en termes de procédures et de planification, les entreprises n'ont pas été en mesure d'enregistrer des fonds d'investissement pour la mise en œuvre de leur projet. De plus, il n’y a pas de vastes terrains à louer dans les parcs industriels. Donc, de grand projets à un fond d’investissement de quelques centaines à plus d'un milliard d'USD ont été transférés dans les provinces voisines.

Selon les prévisions, Dông Nai projette d’attirer cette année environ un milliard de dollars d'IDE, dont 700 millions d'USD pour les parcs industriels et 300 millions d'USD en dehors des ceux-ci.

La vice-présidente du Comité populaire provincial Nguyên Thi Hoàng a estimé que la province avait travaillé avec les entreprises chargées des infrastructures des parcs industriels pour saisir leurs difficultés et les obstacles afin de prendre des mesures opportunes pour les soutenir. La province se coordonne également avec les ministères et les secteurs concernés pour accélérer l'achèvement des procédures de création de nouveaux parcs industriels. Il y aura donc d'environ 7.000 hectares de terrains industriels dans le futur pour attirer les investissements nationaux et les IDE.

Depuis le début de l’année, de nombreuses sociétés d'IDE sont venues sonder les opportunités d’investissement dans la province telles que Aeon, De Heus, Pandora... En outre, de nombreuses entreprises en cours d’opération dans la province ont déclaré souhaiter y étendre leurs investissements tels que : Novaland, Hung Thinh, Dât Xanh, Kim Oanh, DIC, UDICO, Sojitz, Canon, Shiseido, Mitsubishi...

Parlant de l’attraction des investissements à Dông Nai, le président de l'Association des entreprises sud-coréennes à Dông Nai, Park Hyun Bae, a estimé que les entreprises sud-coréennes augmentaient constamment leurs investissements dans la province dans l'industrie, l’énergie et d’autres. Cependant, face aux difficultés dues au manque de grands terrains industriels à louer pour les entreprises, la province devrait rapidement investir dans des infrastructures dans des parcs industriels pour accueillir la vague d'investissements en provenance de la République de Corée dans le futur.

VNA/CVN

back to top