04/12/2021 16:36
Les autorités sanitaires canadiennes ont recommandé vendredi 3 décembre l'administration d'une dose de rappel de vaccin anti-COVID aux adultes dès l'âge de 18 ans, s'ils sont à risque, dans un contexte d'inquiétude mondiale face au nouveau variant Omicron.

>>Le Québec reporte d'un mois la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé
>>L'entreprise pharmaceutique américaine Moderna va s'installer au Canada

Vaccination contre la COVID-19 pour les personnes au Québec, Canada.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) - qui formule des recommandations au gouvernement dans sa lutte contre la pandémie - a aussi "fortement" suggéré qu'une dose de rappel d'un vaccin à ARN messager soit proposée aux 50 ans et plus.

Les personnes considérées à risque sont notamment celles vivant dans des régions où la couverture vaccinale est plus faible, la circulation du virus plus élevée, ou qui sont immunodéprimées.

"Omicron ou pas, les recommandations du CCNI devaient être rendues publiques cette semaine, à savoir que la dose de rappel devrait être offerte aux personnes de plus de 18 ans", a indiqué Dr Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, lors d'une conférence de presse. 11 cas du variant Omicron ont déjà été détectés "parmi les voyageurs qui arrivent au Canada ou leur contact étroit", a-t-elle précisé.

Un nombre toujours croissant de pays signalaient vendredi 3 décembre des cas de transmission locale de ce variant du COVID-19, sans qu'un décès lié ne soit pour l'instant signalé, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La dose de rappel pour les 18 ans et plus devrait être proposée "au moins six mois après l'achèvement de la série vaccinale". Cette recommandation du comité est formulée alors que les provinces de l'Ontario et l'Alberta ont annoncé cette semaine abaisser l'âge d'admissibilité pour les doses de rappel.

"À l'échelle nationale, le nombre de cas quotidiens continue d'augmenter et il existe encore d'importantes variations régionales", a pour sa part affirmé le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de la santé publique.

La semaine dernière, plus de 2.800 cas de COVID-19 ont été signalés en moyenne chaque jour au Canada. Plus de 85% de la population est vaccinée contre le coronavirus.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La peinture sur soie dans l’histoire des beaux-arts du Vietnam

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.