Vietnam - France
Un documentaire revient sur les contributions scientifiques d’Alexandre Yersin

Mardi 1er mars, l’Institut international de recherche sur l’élevage, en coopération avec des ambassades, instituts et universités au Vietnam, présente le documentaire intitulé La vie remarquable d’Alexandre Yersin : son impact sur le développement médical et sanitaire au Vietnam.

>>

>>Le Prix Alexandre Yersin attribué à trois scientifiques vietnamiens

>>Le musée Yersin à Nha Trang

Le film documentaire "La vie remarquable d’Alexandre Yersin : l’impact sur le développement médical et sanitaire au Vietnam" est sorti le 1er mars.
Photo : ILRI/CVN

À l’occasion du 79e anniversaire du décès du médecin Alexandre Yersin (1863-1943), l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI) a produit le documentaire intitulé La vie remarquable de Alexandre Yersin : son impact sur le développement médical et sanitaire au Vietnam.

Ce film a vocation à inspirer les jeunes, surtout ceux travaillant dans les secteurs de la recherche médicale, et à promouvoir l’application de l’approche "Une Santé" pour traiter les maladies d’origine animale, surtout en période d’émergence de nouvelles pandémies comme l’épidémie de COVID-19.

Alexandre Yersin était un médecin français d’origine suisse qui a passé une grande partie de sa vie au Vietnam. Bactériologiste, médecin et homme d’affaire spécialisé dans la santé publique, il est à l’origine de grandes découvertes dans ce domaine. Savant et "médecin des pauvres", sa mémoire est toujours vivante chez les Vietnamiens.

Réalisé par Stéphane Kleeb, La vie remarquable de Alexandre Yersin : son impact sur le développement médical et sanitaire au Vietnam, évoque certaines des grandes contributions d’Alexandre Yersin, que ce soit en tant que chercheur, ingénieur mais aussi auprès de la communauté locale.

Le Docteur Nguyên Viêt Hùng (droite) et deux experts de l'OMS à Wuhan (Chine).
Photo : Japan Times/CVN

Un pionnier de l’approche holistique

Actuellement coordinateur du programme de la santé humaine et animale de l’Institut international de recherche sur l’élevage à Nairobi (Kenya), le Dr Nguyên Viêt Hùng figure parmi une trentaine d'experts envoyés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine pour enquêter sur l'origine du coronavirus.

Selon le Docteur Nguyên Viêt Hùng, co-responsable du programme de santé humaine et animale d’ILRI, seul locuteur dans le documentaire, "pour moi, qui fais de la recherche, ce qui est unique, c’était sa capacité à faire avancer la science dans plusieurs disciplines en même temps".

Et d’ajouter : "Alexandre Yersin a étudié et appliqué l’approche +une santé+. Il a étudié des maladies d’origine animale, mobilisé des forces humaines de différents domaines et différentes ressources. Cette approche holistique, c’est celle que nous pratiquons actuellement, en XXIe siècle".

Parmi les nombreuses réalisations notables d’Alexandre Yersin, on peut citer : création et commercialisation du sérum antipesteux en Inde et au Vietnam ; importation de la race de quinquina pour sa culture et son utilisation au Vietnam; création de plantations de hévéas ; découverte de la ville s’appelant aujourd’hui Dà Lat (dans la province de Lâm Dông sur les hauts plateaux du Centre).

Alexandre Yersin était Directeur honoraire de l’Institut Pasteur de Paris, avec qui il a collaboré pendant des années.


Mai Quynh/CVN


ILRI en bref
L’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI) coopère avec ses partenaires internationaux dans le but de renforcer le rôle de l’élevage au profit de la sécurité alimentaire et de la réduction de la pauvreté, surtout en Afrique et en Asie. Il a pour mission d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritive ainsi que de contribuer à l’éradication de la pauvreté dans les pays en voie de développement, à travers de recherches sur l’élevage.

back to top