Transport : nécessité des solutions pour accélérer les projets clés

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé, mercredi 10 août à Hanoï, aux ministères, secteurs et localités de déployer des mesures globales pour accélérer la mise en œuvre des projets d'élargissement de l'espace de développement des régions.

>>Le gouvernement se réunit avec les localités

>>Les investissements publics, un levier de la croissance

>>Stimuler le partenariat public-privé pour développer la ZE de Vân Phong

S’adressant à la première réunion du Comité de pilotage d'État pour les projets nationaux clés de transport, le chef du gouvernement a noté que le pays visait à construire au moins 5.000 km d'autoroutes d'ici 2030. Ces 20 dernières années, seuls 1.100 km en ont été construits, ce qui signifie que la tâche du pays jusqu'en 2030 est lourde.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (debout), chef du Comité de pilotage de l'État pour les projets nationaux importants du secteur des transports.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre a souligné la nécessité de traiter les faiblesses lors de la mise en œuvre des projets, ainsi que le règlement efficace des problèmes qui se posent.

Il a demandé aux ministères, aux secteurs et aux localités de mettre en place leurs propres comités de pilotage pour la mise en œuvre des projets nationaux clés de transport, tout en inspectant, évaluant et organisant régulièrement la réception des projets achevés.

Pham Minh Chinh a noté que le capital pour les projets nationaux clés de transport était de 734.000 milliards de dôngs (31,38 milliards d'USD), dont plus de 500.000 milliards de dôngs (21,37 milliards d'USD) sont destinés aux autoroutes.

Il a ordonné aux ministères, aux secteurs et aux localités de se concentrer sur la réalisation des objectifs fixés lors du XIIIe Congrès national du Parti, de contribuer à la formation d’un nouvel espace de développement, de dynamiser la croissance des régions, de stimuler le développement du tourisme, de faire face aux goulots d’étranglement dans les transports et de promouvoir la production et la relance socio-économique.

Le chef du gouvernement a demandé au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement d’assumer la responsabilité d’autoriser les mines de matériaux de construction et de faire rapport au gouvernement en août. Les ministères des Finances, et du Plan et de l’Investissement ont été invités à donner des orientations sur l’accélération du décaissement des capitaux.

Un nœud de communication dans la capitale.
Photo : VNA/CVN

Pendant ce temps, les localités ont été invitées à accélérer les activités de réinstallation et de déblaiement. Alors que les prix de l’essence sont tombés au niveau enregistré avant le conflit en Ukraine, le Premier ministre a demandé aux fournisseurs de matériaux de construction d’envisager d’ajuster les prix des matériaux pour partager les difficultés avec les entreprises et les particuliers.

Actuellement, il existe neuf projets nationaux clés de transport et 31 projets composants. Parmi ces neuf projets, trois sont sous la gestion du ministère des Communications et des Transports, cinq sous la gestion des localités et un sous la direction d’autres ministères, secteurs et entreprises.

Selon le vice-Premier ministre Lê Van Thành, la mise en œuvre des projets nationaux clés de transport est importante pour élargir l’espace de développement. Cependant, leurs progrès sont restés lents.

Il a souligné qu’au milieu de la lourde charge de travail, il est nécessaire que les ministères, secteurs et localités concernés accélèrent les travaux, en particulier dans l’allocation des capitaux et le dégagement des terrains.

VNA/CVN