06/10/2021 15:53
La N°1 mondiale Ashleigh Barty ne participera pas à la Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup) début novembre à Prague, a annoncé mardi 5 octobre la fédération australienne de tennis, accroissant les interrogations sur une éventuelle fin de saison prématurée de la joueuse.
>>Tennis : Monfils gagne deux places au classement, Ruud se rapproche de Federer
>>Tennis : Emma Raducanu, lauréate de l'US Open, invitée à Indian Wells

L'Australienne Ashleigh Barty après sa défaite à l'US Open face à l'Américaine Shelby Rogers le 4 septembre à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN

La nouvelle de l'absence de Barty à Prague du 1er au 6 novembre survient quelques jours à peine après l'annonce de son forfait au tournoi WTA 1000 d'Indian Wells, qui débute mercredi 6 octobre en Californie.

La fédération australienne n'a donné aucune explication à l'absence de Barty à la Billie Jean King Cup, précisant simplement que son équipe serait menée en République tchèque par la 47e mondiale, Ajla Tomljanovic.

Finaliste à domicile de la dernière édition de la Fed Cup (devenue depuis Billie Jean King) organisée avant la crise sanitaire en 2019, l'Australie avait alors été battue par la France.

La décision d'Ashleigh Barty accroît les interrogations autour d'une éventuelle fin de saison prématurée de la joueuse de 25 ans, qui devait notamment aussi défendre son titre - obtenu en 2019, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la crise sanitaire - aux Masters féminin à Guadalajara au Mexique, où sa participation reste très incertaine.

Barty reste sur une élimination prématurée à l'US Open, où elle s'était arrêtée au 3e tour, battue par l'Américaine Shelby Rogers. Lauréate de Wimbledon en juillet, elle avait manqué l'occasion d'enchaîner avec un deuxième Grand Chelem. Elle avait alors expliqué "ne plus avoir assez de forces physiques ou mentales dans le réservoir" durant ce match.

Sa saison 2021 n'en reste pas moins réussie, après une année 2020 durant laquelle elle n'avait quasiment pas joué, faisant le choix de rester en Australie durant la pandémie de COVID-19.

De retour sur les courts cette année, la joueuse de 25 ans est revenue à son meilleur niveau, remportant outre Wimbledon, les tournois de Miami, Melbourne, Stuttgart et Cincinnati, sans avoir pris le temps de revenir dans son pays depuis février.

Son entraîneur Craig Tyzzer a expliqué récemment que la joueuse avait "besoin de faire une pause", critiquant en outre le choix d'avoir déplacé le Masters, initialement prévu à Shenzhen en Chine, au Mexique, dans une ville à 1.500m d'altitude. Aller au Mexique obligerait en outre Barty à se soumettre à une quarantaine de deux semaines à son retour en Australie.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.