Sous pression militaire, Al-Qaïda se retire d'une ville du Sud du Yémen

>>Le gouvernement yéménite accepte un projet d'accord de paix de l'ONU

>>Attentats de l'EI dans un ex-bastion d'Al-Qaïda au Yémen, 42 morts

Des combattants d'Al-Qaïda se sont retirés d'une ville du Sud du Yémen, après une série de raids contre leurs positions menés par l'aviation d'une coalition arabe, a indiqué le 9 août un responsable des services de sécurité. La coalition arabe menée par l'Arabie saoudite intervient au Yémen en soutien au pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les rebelles Houthis qui contrôlent une bonne partie du nord du pays dont la capitale Sanaa, et contre les jihadistes d'Al-Qaïda et du groupe État islamique (EI), implantés dans le Sud. "Les combattants d'Al-Qaïda ont commencé à se regrouper dans la nuit avant de quitter Azzan, la deuxième ville de la province de Chabwa, vers une destination inconnue", a déclaré le responsable. Un habitant d'Azzan a assuré que la cité était "vide de toute présence de combattants d'Al-Qaïda", affirmant qu'ils s'étaient repliés vers le nord. Mais des éléments d'Al-Qaïda restent présents dans d'autres villes de la province de Chabwa, comme à Houta et Al-Saïd, ainsi que dans de nombreuses zones montagneuses.


AFP/VNA/CVN

back to top