Myanmar : 38 morts à la suite d'une maladie non identifiée

>>L'épidémie à virus Zika pourrait reculer d'ici trois ans

>>Les vaccins pédiatriques : simples à administrer mais compliqués à produire

«Les 38 personnes sont mortes des suites d'une maladie non identifiée dans des villages reculés de la région de Sagaing, dans le Nord-Ouest du Myanmar», a annoncé le 8 août une source officielle. Vingt-cinq d'entre elles sont mortes dans le village de Htankhawlama. Le personnel médical a indiqué que les symptômes de cette maladie comprenaient de la fièvre, de la toux, des céphalées, des maux de ventre et des éruptions cutanées, et que les enfants de moins de 12 ans formaient le groupe le plus vulnérable. Des analyses de sang effectuées par le Laboratoire national de la santé à Rangoon ont révélé que trois patients avaient la rougeole, une maladie qui a atteint des proportions épidémiques dans la région. Une campagne de vaccination est en cours pour éviter une pandémie, selon la source. Treize personnes, dont une majorité d'enfants sont également mortes dans la commune de Nanyun, dans la même région. Des spécialistes de la santé étudient cette flambée épidémique depuis la mi-juillet, selon la source.

Xinhua/VNA/CVN

back to top