27/02/2020 18:09
Les exportateurs de crevettes vietnamiennes espèrent une meilleure année après la chute de 5,4% sur un an en 2019 pour atteindre 3,36 milliards d'USD.
>>Exportation de crevettes en UE : des perspectives positives
>>Le delta du Mékong table sur 1,1 million de tonnes de crevettes d’ici 2025

Transformation des crevettes pour l'exportation dans la province de Ninh Thuân.
Photo : Công Thu/VNA/CVN

Les exportateurs de crevettes vietnamiens se sont heurtés à des difficultés l'année dernière, l'offre mondiale ayant connu une forte augmentation qui a fait baisser les prix et la demande sur les principaux marchés. Le conflit commercial sino-américain a également fait des ravages dans ce secteur. Cependant, un meilleur avenir s'annonce cette année grâce à une multitude de signes positifs dans les marchés majeurs, ont estimé des experts.

L'Union européenne (UE) restera un marché potentiel cette année. La plupart des crevettes du Vietnam exportées en UE y bénéficieront d’une exonération de taxe d’importation au lieu des 12-20% appliqués actuellement, et ce dès que l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) entrera en vigueur (en juillet).

Selon les contenus de l’EVFTA, la taxe d’importation imposée sur la plupart des types de crevettes en matières premières (frais, surgelé) sera supprimée. La suppression des droits de douanes pour les crevettes transformées serait appliquée dans 7 ans. Un grand atout pour ce secteur vietnamien car ses concurrents directs que sont Indonésie, Thaïlande, Inde subiront des taxes de 4,2 à 12%.

Les exportateurs vietnamiens auront plus d'opportunités sur le marché américain, après l’annonce en août 2019 des résultats finaux du 13e réexamen administratif (POR 13) concernant la taxe antidumping imposée sur les crevettes vietnamiennes aux États-Unis par le département américain du Commerce (DOC). Ainsi 31 entreprises vietnamiennes bénéficient d'un taux d'imposition de 0%. Cela incitera également les entreprises nationales du secteur à continuer d'exporter vers ce marché. Les experts prévoient également une augmentation des exportations vers le Japon, pays hôte des Jeux olympiques de 2020, espérant que l'événement favoriserait la consommation de crevettes dans ce pays.

Quant au marché chinois, environ 75 à 80% des produits aquatiques ont été vendus sur le marché via les canaux officiels, ce qui constitue un facteur important pour permettre une relance sur ce vaste marché. De plus, un autre signe positif pour le Vietnam provient de plusieurs marchés émergents comme l'Australie, qui devraient maintenir leur croissance des importations en 2020.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Bac Giang, une destination plurielle La province de Bac Giang, au Nord, est connue non seulement pour la richesse de sa culture et de ses traditions, mais aussi pour la beauté de ses paysages et la variété de ses lieux touristiques.