23/11/2021 22:53
Le Conseil de sécurité des Nations unies tient, ce mardi 23 novembre à New York, une réunion sur les derniers développements en Irak depuis les élections législatives du mois d'octobre dernier et devrait également discuter du rôle de la Mission d'assistance de l'ONU en Irak (UNAMI).
>>Irak : la date limite du retrait de l'armée américaine n'a pas été reportée
>>Le Premier ministre d'Irak sort indemne d'une tentative d'assassinat au drone
>>Le Premier ministre irakien indemne après une "tentative d'assassinat" au drone

La ville de Baghdad.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Représentante spéciale et chef de la Mission d'assistance de l'ONU en Irak (UNAMI), Jeanine Hennis-Plasschaert, devrait faire un briefing sur les élections parlementaires irakiennes du 10 octobre et les développements dans le pays depuis le scrutin. La réunion de mardi 23 novembre sera suivie de consultations à huis clos, a-t-on indiqué.

Lors de son briefing, Hennis-Plasschaert devrait faire le point sur les plaintes électorales déposées auprès de la Haute Commission électorale indépendante d'Irak (IHEC).

En vertu de la loi irakienne, ces plaintes doivent être résolues avant que les résultats des élections puissent être envoyés à la Cour suprême irakienne pour ratification.

Le rapport du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres sur le processus électoral irakien et l'appui de l'UNAMI ce processus, demandé par le Conseil dans la résolution 2576 , a été publié le 8 novembre. Selon ce rapport, 1.436 contestations contre les résultats préliminaires des élections ont été reçues. Les membres du Conseil sont susceptibles de demander à Hennis-Plasschaert le délai de résolution de ces plaintes.

Le document décrit le travail entrepris par la mission de l'ONU en Irak pour soutenir l'élection, y compris sa campagne de messages stratégiques concernant les préparatifs des élections, son assistance technique à l'IHEC et sa fourniture d'un soutien logistique aux observateurs électoraux internationaux.

Il note que l'UNAMI, en collaboration avec le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS), a déployé 150 experts électoraux internationaux des Nations unies et environ 550 membres du personnel d'appui national pour s'acquitter de l'aspect surveillance électorale du mandat de la mission onusienne. Le rapport conclut que l'élection a été généralement "pacifique" et que le scrutin a été "bien géré" dans les bureaux surveillés par des experts de l'ONU.

Et le 15 novembre courant, les membres du Conseil ont publié un communiqué de presse qui, entre autres, a salué ce rapport et a félicité l'Irak et l'IHEC d'"avoir mené des élections techniquement bien gérées et généralement pacifiques".

D'ailleurs, les membres du Conseil de sécurité devraient exprimer, lors de la réunion de mardi 23 novembre, leur soutien à l'UNAMI et féliciter les autorités irakiennes pour la manière dont les élections se sont déroulées.

De plus, certains membres du Conseil devraient saluer les récents efforts diplomatiques de l'Irak dans sa région. Dans ce contexte, l'Irak a accueilli, le 28 août dernier, la Conférence de Baghdad pour la coopération et le partenariat, un sommet régional visant à apaiser les tensions entre les États du Moyen-Orient.

La menace posée par le terrorisme est un autre sujet de discussion probable lors de la réunion de mardi 23 novembre. Le dernier rapport du Secrétaire général de l'ONU sur les principaux développements en Irak, note que le groupe terroriste autoproclamé État islamique en Irak et au Levant (EIIL/Daech) a mené 157 attaques contre les forces de sécurité irakiennes entre le 25 août et 9 octobre, dont un attentat le 5 septembre qui a tué 13 policiers.

À cet effet, les membres du Conseil peuvent exhorter la communauté internationale à "aider" l'Irak dans sa lutte contre le terrorisme.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.