01/02/2021 15:02
Le perchiste français Renaud Lavillenie a réussi un saut à 6,02 mètres dimanche 31 janvier lors du meeting de Tourcoing, passant pour la première fois la barre des six mètres en compétition depuis mars 2016.
>>Renaud Lavillenie confirme avec 5,95 m
>>Biles, Duplantis, Dressel, Federer... pluie de stars attendues et espérées à Tokyo

Le perchiste français Renaud Lavillenie lors du meeting de Karlsruhe, le 29 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Le champion olympique 2012 à Londres et vice-champion olympique à Rio en 2016 a effacé 6,02 mètres lors de sa première tentative à Tourcoing, avec une petite marge sur la barre, avant d'échouer une fois à 6,20 mètres, ce qui aurait constitué le record du monde.

Avec 6,02 mètres, Lavillenie a repris la meilleure performance mondiale de l'année au Suédois Armand Duplantis, détenteur du record du monde à 6,18 m, et qui avait passé 6,01 m, un peu plus tôt dimanche 31 janvier à Düsseldorf (Allemagne).

Les deux perchistes, qui s'échangent les meilleures performances mondiales ces derniers jours (Lavillenie avait passé 5,95 m à Karlsruhe vendredi 29 janvier), se retrouveront dès samedi 6 février prochain lors du meeting de Rouen puis à Liévin trois jours plus tard.

Pour le perchiste français, c'est la première fois qu'il franchit la barre des six mètres depuis son titre mondial en salle à Portland le 17 mars 2016, avec une performance à 6,02 m. C'est le vingtième concours bouclé par Lavillenie à 6 mètres et plus.

Les deux hommes sont les deux derniers détenteurs du record du monde de la discipline. Le Français avait détrôné l'Ukrainien Sergueï Bubka avec un saut à 6,16 m en février 2014. Duplantis avait ensuite effacé la marque de Lavillenie en passant 6,17 m début 2020 puis 6,18 m une semaine plus tard.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.