Premières greffes de rein à partir de donneurs vivants au Laos avec l’aide vietnamienne

Dans la matinée du 9 janvier, l'Hôpital central militaire laotien 103 s'est coordonné avec l'Hôpital militaire 103 de l'Académie de médecine militaire du Vietnam pour organiser, à Vientiane, une conférence de presse sur les deux premiers cas de greffe de rein réussis au Laos avec le soutien et l'aide de l'Hôpital militaire 103 du Vietnam.

>> Nouveaux records dans le domaine des greffes d'organes au Vietnam

>> Mise en place d'un logiciel de gestion et de coordination des dons d'organes

>> Environ 6.500 greffes d'organes réalisées au Vietnam en 30 ans

Le général de brigade Nguyên Xuân Kiên (centre), directeur de l’Académie de médecine militaire du Vietnam, offre des cadeaux à deux patients laotiens. 

Selon le colonel Savangxay Dalasath, directeur de l'Hôpital central militaire laotien 103, actuellement, les deux patients se rétablissent bien, les résultats des tests se sont nettement améliorés. Le colonel Savangxay Dalasath a souligné qu'il s'agissait là d'une nouvelle page dans l'histoire du secteur de la santé du Laos.

Le 31 décembre 2022 a marqué la première fois que des greffes de rein de donneurs vivants ont été réalisées au Laos. Près de 100 membres du personnel médical de l'Hôpital central militaire laotien 103, avec le soutien de huit experts de l'Hôpital militaire 103 du Vietnam, ont réalisé avec succès ces greffes de rein à partir de donneurs vivants. Les médecins et infirmières laotiens ont participé à toutes les étapes.

Le général de brigade Nguyên Xuân Kiên, directeur de l’Académie de médecine militaire du Vietnam, a affirmé que le succès de ces deux greffes de rein avait contribué à promouvoir la solidarité entre les deux parties.

À cette occasion, l'Hôpital militaire 103 du Vietnam a fait don à l'Hôpital militaire central laotien 103 de 1.000 ensembles de vêtements pour patients et de nombreux médicaments et fournitures pour soutenir la transplantation rénale.

VNA/CVN

back to top