Première édition du concours «Miss Business 2015»

Les femmes d’affaires vietnamiennes ont désormais aussi leur concours de beauté. Lancé début juin, les candidates ont jusqu’à la fin du mois pour s’inscrire.

>>Finale du concours "Miss delta du Mékong 2015"

>>La finale du concours Miss Univers du Vietnam 2015 aura lieu à Khanh Hoà

Lors de la conférence de presse concernant «Ms Business 2015», le 8 juillet, à Hô Chi Minh-Ville.

L’objectif du concours «Miss Business 2015» : mettre en valeur les jeunes femmes d’affaires vietnamiennes et les encourager à poursuivre leur carrière. Organisé pour la première fois par la revue Du lich & Giai tri (Tourisme & Loisir) et la sarl de communication Nam Dinh, l’événement, qui prend la forme d’un concours photo, a été lancé officiellement le 2 juin.
Les candidates doivent envoyer leurs photos et leur biographie jusqu’au 25 juillet, ont annoncé les organisateurs lors d’une conférence de presse le 8 juillet, à Hô Chi Minh-Ville. Elles peuvent le faire au travers du site : www.nuhoangdoanhnhan.vn ou par courriel, à l’adresse : dulichgiaitri@gmail.com. Un jury sélectionnera les meilleurs candidates, qui verront leurs cliché publiés sur les sites internet www.nuhoangdoanhnhan.vn et www.dulichgiaitri.com.vn ainsi que dans la revue Du lich & Giai tri.

Photo de famille du comité d’organisation et des sponsors.

Coup de pouce pour la carrière
Le concours se divise en trois parties. La première sélection se fera sur les réseaux sociaux, puis viendra un Top 30 des femmes d’affaires et enfin un Top 18. Un gala sera organisé pour rendre hommages aux meilleures femmes d’affaires vietnamiennes.
«Nous aimerions que les femmes d’affaires prennent mieux soin d’elles. Cela peut être un coup de pouce pour leur carrière professionnelle», a partagé Nguyên Nam Ky, directeur exécutif de la revue Du lich & Giai tri, en expliquant le but du concours.
Le jury de ce concours est composé d’experts tels que Nguyên Dai Bàng, rédacteur en chef de la revue Du Lich (Tourisme) et du styliste Quynh Paris et du metteur en scène Lê Viêt.

Texte et photos : Nguyên Dat/CVN

back to top