Poème dédié à son prochain : de la part d'un abonné à la fraternité

Être abonné à l'eau et à l'électricité,Mais aussi à vie à la fraternité.Toute la vie on ne devrait chanterQue l'amour de l'humanité.

Comme une cigale affamée

Crier sa foi en son prochain,

Avec les handicapés de la vie

Partager son pain.

Puissent ces liens d'amitié

Perdurer toute l'éternité…

Cachan, le 1er septembre 2005.

Un monde sans frontières

Je rêve d'un monde sans frontières

Où les gens seraient solidaires

Malgré leurs différentes cultures et religions

Où la tolérance serait pratiquée par tous.

Je rêve d'un monde de liberté

Où l'égalité et la fraternité

Seraient en harmonie

Avec le droit et la justice.

Je rêve d'un monde de lumière

Où l'obscurantisme serait banni

Où les gens seraient frères,

Même si la couleur de leurs peaux diffère.

Je rêve d'un monde de bonheur

Où l'on trouverait logis et chaleur

Où l'on mangerait à sa faim

Sans s'inquiéter du lendemain.

Je rêve d'un monde de paix

Où il n'y aurait plus de guerre

Où l'amour règnerait partout

Un sourire illuminant toutes les lèvres...

Cachan, le samedi, 19-1-2008, 14h30.
Nguyên Duy Tân

Un conte de fées

On m'a raconté

Un conte de fées

Intitulé "Le Prince aux oreilles de vache

"

Le Prince aux oreilles de vache

D'une fille il suivit des traces

Dans une vaste forêt

Parce qu'il est tombé

Amoureux de cette petite fée

Quand à elle

Très belle et douce

Prise d'un coup de foudre

En causant avec lui

Bien sûr.

Les oreilles de vache

Sont soignesement cachées

Et le

Prince

Craignant de ses oreilles bizarres

N'a pas osé

D'aller à nouveau

Au rendez-vous…

Pour moi,

Toi,

Tu es le Prince de ma vie

Qui, heureusement, n'a pas d'oreilles de vache

Tu n'as pas taché pourtant

D'aller à ma rencontre

Pourquoi?

Dis le moi, mon charmant Prince !

Hanoi, le 28 décembre 2010
Hoa Mai/CVN