24/10/2021 08:04
L’île de Phu Quôc, dans la province méridionale de Kiên Giang, sera la première destination touristique du Vietnam à rouvrir ses portes aux voyageurs internationaux munis d’un passeport vaccinal, et ce à partir de novembre.
>>Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme
>>Le tourisme se prépare à la relance
>>Le redémarrage du tourisme à Phu Quôc

Un coin de l’île de Phu Quôc, dans la province de Kiên Giang (Sud).
Photo : Dô Hà/CVN

La province de Kiên Giang se prépare à mettre en œuvre un plan pilote d’accueil de visiteurs internationaux munis de passeports vaccinaux sur son île de villégiature de Phu Quôc pendant six mois, à partir de novembre, dans le but de relancer son tourisme.

"L’industrie sans fumée de Phu Quôc est en +pause hivernale+ et elle doit se réveiller. L’île est aujourd’hui prête à reprendre ses activités touristiques", a affirmé Huynh Quang Hung, président du Comité populaire de la ville de Phu Quôc. En tant que zone isolée avec une population de seulement 130.000 personnes, l’île de Phu Quôc a facilement contrôlé l’épidémie de COVID-19 et vacciné sa population, des conditions indispensables requises pour l’arrivée des touristes munis d’un "passeport vaccinal". 

Actuellement, Phu Quôc est l’un des huit villes et districts de la "zone verte" de la province de Kiên Giang. Cette ville a à ce jour enregistré seulement cinq infections au COVID-19 qui ont été traitées avec succès. Elle est aussi devenue la première localité vietnamienne à mettre en œuvre une campagne de vaccination pour tous ses habitants.

Projet pilote pour relancer le tourisme 

Rouvrir la porte aux voyageurs munis d’un passeport vaccinal a été testé par de nombreux pays et est considéré comme la seule solution pour la reprise de l’activité de "l’industrie sans fumée". Selon le Pr.-Dr. Trân Dinh Thiên, membre du Groupe consultatif économique du Premier ministre, "le déploiement réussi du passeport vaccinal à Phu Quôc sera une grande opportunité pour valoriser cette destination sur le marché du tourisme international. Phu Quôc pourrait devenir le nouveau Phuket ou les Maldives en Asie".

"Les célèbres stations touristiques de la région, comme Phuket en Thaïlande ou Bali en Indonésie, ont été rouvertes. Plus nous allons vite, mieux c’est. Le tourisme est un levier économique qui permettra de faire redécoller la croissance", indique Huynh Quang Hung.

L’Administration nationale du tourisme a aussi lancé le programme de voyage "Roam Phu Quôc" dans le cadre de la campagne "Vivre pleinement au Vietnam", dans le but de rouvrir progressivement le pays au tourisme international, de promouvoir son image en tant que destination sûre et attrayante grâce à un contrôle efficace de l’épidémie.

Selon le plan de mise en œuvre, à titre expérimental, du passeport vaccinal pour les touristes étrangers, l’île en accueillera de 2.000 à 3.000 par mois au cours des trois premiers mois via des vols charters, qui seront pris en charge dans des lieux limités. Trois mois plus tard, elle en recevra de 5.000 à 10.000 et la zone d’accueil sera étendue.

Une vue de l’espace architectural européen dans la zone touristique de Grand World Phu Quôc.
Photo : Dô Hà/CVN 

La ville acceptera les touristes en provenance des régions sûres, à savoir l’Asie du Nord-Est, l’Océanie, le Moyen-Orient, l’Europe et les États-Unis. Pour poser les pieds sur l’île, ils devront présenter des preuves de vaccination, avec une seconde injection ayant eu lieu plus de 14 jours et moins de 12 mois par rapport à la date d’arrivée sur le territoire vietnamien. Les autorités exigeront aussi un test PCR ou LAMP négatif avec prélèvement effectué moins de 72 heures avant le voyage. À noter également qu’il sera obligatoire de réserver un circuit complet auprès d’un opérateur touristique.

Un paradis idyllique à découvrir

La province de Kiên Giang a sélectionné 14 hôtels quatre et cinq étoiles pour le programme pilote, d’une capacité totale de 8.000 chambres. "Afin de sécuriser les services touristiques, les autorités locales imposent aussi des critères d’hygiène aux opérateurs de voyage, aux services de restauration
et d’hébergement
", informe Huynh Quang Hung.

Phu Quôc est surnommée l’"île d’émeraude" en raison de ses trésors naturels et de son potentiel touristique. Le 1er mars 2021, elle est devenue officiellement une ville insulaire, la première du pays. 

Le Telegraph du Royaume-Uni a décrit l’île comme "le secret le mieux gardé" d’Asie. En voyageant à Phu Quôc, les visiteurs seront époustouflés par des paysages naturels spectaculaires. À côté des arbres verdoyants, s’étendent des plages de sable blanc qui scintillent comme de la poudre de perle entourant des eaux cristallines.

En mars 2019, le site CNN Travel a publié un article intitulé Les meilleures destinations à visiter en Asie, dans lequel l’auteur Kate Springer mentionne l’île de Phu Quôc comme destination ayant les plus belles plages de l’Asie et le plus long téléphérique de traversée maritime au monde.

L’île a aussi été classée parmi les 100 endroits au monde à explorer en 2021 par le magazine américain Time, qui l’a qualifiée de "paradis idyllique".
 
Thúy Hà/CVN

* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental 84/NQ-CP daté du 29 mai 2020 sur les mesures pour pallier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, accélérer le décaissement des investissements publics et assurer la sécurité sociale dans le contexte de pandémie de COVID-19.
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.