12/06/2020 14:55
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a chargé le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme de travailler avec les organes et localités concernés dans la préparation de dossiers sur deux patrimoines culturels immatériels du Vietnam pour les soumettre à l'UNESCO.
>>An Giang attire un nombre croissant de touristes sur ses sites religieux
>>Le premier "tour campagnard" pour touristes étrangers à An Giang

Le temple dédié à la Dame de la montagne Sam, dans la province d'An Giang (Sud). Photo : Công Mao/VNA/CVN

Il s’agit des dossiers sur les chants de prière Mo Muong dans la province de Hoà Binh (Nord-Ouest) et sur le festival dédié à la Dame de la montagne Sam dans la province d’An Giang (delta du Mékong).

Selon des chercheurs de la culture folklorique, Mo, en langue de l’ethnie Muong, signifie chants pratiqués dans des rituels. Il comprend cinq mélodies : ò hoi, dà dôông, dà dê, hâm mo et hêu hêu.

Les chants Mo ont été édifiés à parti des expériences de travail, de la philosophie de vie des Muong, reflétant leur courage, leur personnalité et leur patriotisme.

De génération à génération, les Muong ont préservé, transmis et promu les valeurs des chants Mo, donnant de la vitalité et des capacités inspirantes à ce patrimoine culturel immatériel. La fête du culte de Notre Dame du Pays du mont Sam (Via Bà Chua Xu Nui Sam), dans la ville de Châu Dôc, province d’An Giang, a lieu chaque année du 22 au 27 du quatrième mois lunaire.

L'événement comprend un certain nombre de rituels dont la procession de la statue de la Sainte Dame du haut de la montagne au temple qui lui est dédié, la cérémonie de baignade de la statue qui est le rituel plus important. Il y a aussi de nombreuses activités culturelles remarquables telles que danses du dragon et de la licorne, jeux folkloriques... Cette fête a été reconnue  patrimoine immatériel national en décembre 2014.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.