Open d'Australie : Sabalenka retrouve les demies, une première pour Linette

Il y aura bien une Polonaise dans le dernier carré de l'Open d'Australie jeudi 26 janvier, mais pas celle que l'on attendait : Magda Linette jouera sa première demi-finale de Grand Chelem face à la Bélarusse Aryna Sabalenka pour qui ce sera la quatrième.

>> Open d'Australie : Krejcikova et Siniakova remportent le double femmes

>> Naomi Osaka rejoint la liste des grands absents de l'Open d'Australie

La Polonaise Magda Linette célèbre sa victoire en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne, le 25 janvier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Chez les hommes devaient se décider mercredi 25 janvier les demi-finales du bas du tableau avec les quarts opposant les deux Américains Tommy Paul (35e) et Ben Shelton (89e) puis le choc entre le Serbe Novak Djokovic (5e) et le Russe Andrey Rublev (6e).

Linette, 45e mondiale, avait déjà réussi à sortir l'une des favorites, Caroline Garcia (4e) en 8es de finale. Mercredi en quarts, elle a dominé la Tchèque Karolina Pliskova (31e) 6-3, 7-5.

"Je suis si émue, j'ai du mal à y croire, mais ça continue", a déclaré Linette qui n'avait jamais dépassé le troisième tour en Grand Chelem.

L'émotion est d'autant plus vive qu'il y a deux ans elle avait dû renoncer au tout dernier moment à jouer le tournoi en raison d'une blessure à un genou et que son retour sur le circuit a été compliqué.

"Pendant presque onze semaines, personne n'a été capable de poser un diagnostic et donc je suis restée à l'écart du circuit pendant près de cinq mois au total", a rappelé la Polonaise qui fêtera ses 30 ans le 12 février.

Finalement, une opération du ménisque a réglé le problème, mais elle était "jalouse" des joueurs isolés dans la bulle sanitaire de Melbourne pour ce tournoi 2021 organisé en plein Covid.

Depuis, son retour "n'a pas été facile", y compris "pour des raisons familiales".

"J'ai dû prendre des décisions compliquées -- en particulier de remercier son entraîneur de longue date --, mais j'en tire les fruits maintenant", s'est-elle félicitée en soulignant en particulier avoir appris à être "plus calme".

"J'ai longtemps cru que ce qui me définissait, c'était la défaite. Alors je remercie mon coach et mon entourage de m'avoir débarrassée de ces bêtises", a-t-elle lancé.

Sabalenka inarrêtable

La Bélarusse Aryna Sabalenka célèbre sa victoire en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne, le 25 janvier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Son meilleur classement à ce jour était le 33e rang atteint en février 2020. Mais lundi 23 janvier, après son parcours australien au cours duquel elle a également sorti les têtes de série numéro 16 (Kontaveit) et 19 (Alexandrova), elle va entrer pour la première fois dans le Top 30.

D'ici-là, elle aura joué jeudi 26 janvier contre la Bélarusse Aryna Sabalenka (5e) pour une place en finale.

Après trois 8es de finale consécutifs, cette dernière a enfin franchi l'obstacle et semble inarrêtable: elle a écarté en quarts la Croate Donna Vekic (64e) 6-3, 6-2 en une heure.

"Il est toujours difficile de jouer contre elle (Vekic, ndlr). Mais je m'attendais à ce qu'elle joue comme elle l'a fait et donc j'étais prête", a commenté la joueuse de 24 ans qui avait perdu cinq de ses six précédentes rencontres avec la Croate.

"Je ne connaissais pas cette statistique et tant mieux", a plaisanté Sabalenka.

Si bien que depuis le début de l'année, elle n'a toujours pas perdu le moindre set avec au passage un titre à Adelaïde 1 en janvier avant de venir à Melbourne.

Sabalenka a déjà joué trois demi-finales en Grand Chelem (Wimbledon 2021, US Open 2021 et 2022) sans jamais parvenir en finale.

Les deux demi-finales dames de cet Open d'Australie se joueront jeudi 26 janvier à partir de 19h30 (GMT+11). L'autre demie opposera la Kazakhe Elena Rybakina (25e), championne du dernier Wimbledon, à la Bélarusse Victoria Azarenka (24e), double championne à Melbourne (2012, 2013). Si bien qu'une finale entre deux joueuses du Bélarus est envisageable. Sans drapeaux.

AFP/VNA/CVN

back to top