12/01/2021 17:17
Elliot Benchetrit (221e mondial) a été éliminé lundi 11 janvier des qualifications de l'Open d'Australie par Denis Kudla (6-4, 6-3) dont les organisateurs ont appris pendant le match qu'il avait été testé positif au coronavirus.
>>Barty et S.Williams attendus aux tournois de Melbourne préparatifs à l'Open d'Australie
>>Tennis : Roger Federer fait une croix sur l'Open d'Australie

Le Français Elliot Benchetrit, lors de son match du 1er tour contre le Japonais Yuichi Sugita, le 21 janvier 2020 à l'Open d'Australie à Melbourne.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Mon adversaire a été testé positif pendant le match : à 5-3 ils ont eu le résultat. Donc en gros, si j'avais gagné le jeu à 5-3 pour faire 5-4, j'aurais été qualifié pour le 2e tour", raconte Elliot Benchetrit dans un vidéo postée sur les réseaux sociaux, laissant entendre que Kudla aurait été disqualifié si le match s'était poursuivi.

"Là, on est dans l'attente de savoir si je suis cas contact ou pas. Et si je suis cas contact, ce serait double peine parce que j'ai perdu mon match alors que j'ai joué un mec positif, qu'ils n'ont pas eu le résultat avant mon match, et qu'en plus de ça, je vais devoir rester une semaine dans ma chambre", ajoute le joueur, qui joue sous les couleurs du Maroc depuis le 1er janvier.

L'an dernier, Benchetrit avait passé les trois tours de qualifications à Melbourne, avant de chuter au 1er tour du grand tableau, face à Yuichi Sugita.

Cette année, en raison des mesures sanitaires liées au coronavirus, les qualifications du premier Majeur de l'année se jouent depuis dimanche 10 janvier et jusqu'à mercredi 13 janvier à Doha pour les messieurs et Dubaï pour les dames.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Binh Thuân met les petits plats dans les grands pour séduire Le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Binh Thuân (Centre) prévoit un plan de stimulation touristique ayant pour thème "Binh Thuân, destination sure, accueillante et attractive", afin d'attirer les voyageurs à l’occasion des vacances de la Journée de la libération du Sud (30 avril) et de la Fête du Travail (1er mai).