27/02/2020 17:54
La haut-représentante de l’ONU pour les affaires de désarmement (UNODA), Izumi Nakamitsu, a réaffirmé mercredi 26 février, devant le Conseil de sécurité, la pertinence du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires alors que les tensions sont vives entre les États dotés de l’arme atomique.
Izumi Nakamitsu, haut-représentante des Nations Unies pour les affaires de désarmement, devant le Conseil de sécurité. Photo : ONU/CVN


Le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) marque le 5 mars prochain le 50e anniversaire de son entrée en vigueur et le 25e anniversaire de sa reconduite pour une durée indéterminée.

Pour la haut-représentante de l’ONU pour les affaires de désarmement (UNODA), Izumi Nakamitsu, le double anniversaire de ce "pilier de la paix et de la sécurité internationales" offre une "opportunité symbolique et pratique" : reconnaître les avantages que le TNP a fournis ces 50 dernières années en matière de sécurité collective et faire en sorte qu’il demeure le pivot du régime de désarmement et de non-prolifération et continue de renforcer la sécurité de tous ses États parties.

La conférence d’examen du TNP aura lieu au siège de l’ONU, à New York, du 27 avril au 22 mai 2020. À cet égard, la Haut-Représentante a encouragé toutes les parties à se préparer avec "un esprit de flexibilité" et "la volonté de s’engager dans un vrai dialogue" pour créer une atmosphère propice au succès de la réunion.

Mme Nakamitzu n’a pas ignoré le contexte actuel difficile dans le domaine du désarmement international. "Les relations entre les États - en particulier ceux dotés d'armes nucléaires - sont fracturées", a-t-elle dit, déplorant que la "compétition entre grandes puissances" soit à l'ordre du jour.

De leur côté, les quinze membres du Conseil de sécurité ont appelé tous les États parties au TNP à coopérer pour faciliter les progrès en matière de non-prolifération, d'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire et de désarmement nucléaire. Ils ont également réaffirmé, dans une déclaration de presse, la responsabilité commune de l'avenir du traité.

Les membres du Conseil se sont déclarés prêts à travailler ensemble et à conjuguer leurs efforts pour parvenir à un résultat positif lors de la Conférence d'examen du TNP de 2020.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.