Nouvelles opportunités pour le district insulaire Ly Son

Situé au Nord-Ouest du pays à 24 km du continent, Ly Son est l’unique district insulaire de la province de Quang Ngai (Centre).

Ly Son a un rôle stratégique dans la zone maritime orientale du Vietnam comme pour la région économique de pointe du Centre. L’économie locale possède des atouts certains en matière de tourisme et d’économie maritime, ce qui fait d’elle le pionnier tout désigné du développement insulaire de tout le pays.

 
 Aujourd'hui, le district insulaire de Ly Son est devenu une destination attrayante pour des milliers de touristes vietnamiens comme étrangers. Photo: CTV/CVN

Ces dernières années, grâce aux investissements du district comme de l’État, les infrastructures au service du développement socioéconomique local ont été fortement développées, avec la construction, entre autres, du port de Ly Son, d’un centre électrique, de marchés, d’hôpitaux, d’écoles, outre le perfectionnement du réseau routier..., avec pour conséquence directe une croissance économique annuelle de 15 à 17 %. La valeur de la production économique de 2013, qui a atteint 652 milliards de dôngs, est 7 fois supérieure à celle de 1993. De même, la structure de l’économie locale évolue vers une dominance des secteurs de l’exploitation des produits halieutiques et aquatiques plus généralement, l’agriculture, et les services, en particulier le tourisme.

Le secteur de l’agriculture, s’il est limité compte tenu de superficies réduites, n’en a pas une production significative avec la culture de produits locaux renommés, de forte valeur ajoutée, comme l’ail, la ciboule, le maïs, la pastèque, le haricot vert, le sésame de Ly Son... laquelle est estimée à 328 millions de dôngs par an par 1 ha, grâce à l’application de technologies modernes.

Le réseau de commerce et de tourisme se développe de plus en plus sur le plan qualititatif comme quantitatif. L’approvisionnement en biens de consommation satisfait la demande, des stations de bus, hôtels, restaurants, ont été construits pour le tourisme local. Aujourd'hui, le district insulaire de Ly Son est devenu une destination attrayante pour des milliers des touristes vietnamiens comme étrangers.

Parallèlement à son développement économique, Ly Son accorde aussi de l’importance au bien-être social de sa population. Les infrastructures, notamment les équipements sanitaires et le corps médical sont de plus en plus complets. Ainsi, le nombre de médecins est passé de 1,7 à 6 pour 10.000 entre 1993 et 2012, et le nombre de lits, de 19,7 à 25 pour 10.000.

Investissement dans le développement

Depuis l’arrivée de cette énergie sur l’île, plusieurs études pour approvisionner Ly Son de manière régulière ont été réalisées, y compris en matière sur des énergies renouvelables comme l’électricité éolienne ou solaire, à côté de solutions plus classiques comme le projet de construction d’une centrale thermique au charbon.

Début 1992, l’Electricité de Quang Nam a installé des groupes électrogènes et des stations de transformateur supplémentaires, et réhabilité le réseau électrique local. Aujourd’hui, le district insulaire Ly Son dispose de l’électricité 6 heures par jour.

Toutefois, le coût de cette énergie demeure très élevé : 8.481 dôngs/kWh au lieu des 746 dôngs/kWh du tarif d’Etat, en raison du diesel nécessaire aux groupes électrogènes, ce qui entraîne un déficit conséquent. De même, si les besoins privés pour la vie quotidienne sont satisfaits, ce n’est pas le cas de plusieurs secteurs économiques, y compris celui du tourisme, sans évoquer ceux de la défense et de la sécurité de cette île.

Compte tenu de l’urgence de la situation et conformément aux directives du Premier ministre Nguyên Tân Dung, le ministre du Commerce et de l’Industrie a approuvé en 2013 le projet «Approvisionnement en électricité à partir du réseau national du district insulaire Ly Son par câbles enfouis», qui représente un investissement de plus de 652 milliards de dôngs.

Celui-ci est plus qu’essentiel au développement de ce district insulaire, outre qu’il contribuera à l’amélioration des conditions de vie de la population. Ce seront les pêcheurs qui en bénéficieront le plus de cet accès au réseau électrique national, car il permettra de développer pleinement la logistique de la pêche, ce qui conduira à une élévation de la qualité des produits comme à la réduction des coûts de production.

Tùng Chi/CVN