28/01/2019 17:46
Paul George a stoppé la série de six victoires consécutives de Milwaukee, dominé 118 à 112 par Oklahoma City dimanche 27 janvier, tandis que James Harden a encore dépassé les 30 points et sorti d'affaire Houston, malmené par Orlando (103-98).
>>NBA: Golden State en mode capital
>>NBA: Tony Parker, retour gagnant et émouvant à San Antonio

Paul George (centre) du Oklahoma City Thunder face aux Brooklyn Nets en NBA, le 5 décembre 2018 à New York.
Photo: AFP/VNA/CVN

Pour les supporters d'Oklahoma City, il est, comme ils l'ont chanté tout au long du match, le MVP, un refrain réservé en temps normal à Russell Westbrook.

Paul George enchaîne en effet les prestations de haute volée et réalise, à 28 ans, la meilleure saison de sa carrière (26,9 pts par match), tandis que Westbrook s'est offert son 16e "triple double" de la saison (13 pts, 13 rbds, 11 passes) mais il n'a pas son rendement des saisons précédentes (21,9 pts).

Giannis Antetokounmpo, le phénomène grec de Milwaukee "limité" à 27 points, n'est pas loin de partager l'avis des supporters du Thunder.

"Paul George était partout et réussissait tout ce qu'il tentait. On avait beau savoir qu'il prendrait les derniers shoots dans le final, il nous a fait très mal", a constaté l'ailier fort des Bucks.

Un temps reléguée à 19 points, son équipe est revenue à deux points d'OKC (106-104) à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Mais George les a écoeurés.

Retour de Paul 

Il a d'abord réussi un dunk en "posterizant" Antetokounmpo. Il a ensuite répondu à un panier à trois points de Milwaukee avec un tir primé, puis il a stoppé la phase offensive de la dernière chance pour les Bucks.

OKC a consolidé avec une cinquième victoire de suite sa 3e place à l'Ouest (31 v-18 d), tandis que Milwaukee reste leader de la conférence Est (35 v-13 d) et conserve de justesse le meilleur bilan du Championnat, juste devant Golden State (35 v-14 d).

Face à Orlando, les Rockets ont attendu les deux dernières minutes du temps réglementaire pour passer en tête pour la première fois, grâce à un panier à trois points de l'inévitable Harden.

Ils ont compté jusqu'à 15 points de retard (76-61) durant le 3e quart-temps face au Magic, porté par Aaron Gordon (23 pts), Nikola Vujevic (19 pts, 17 rbds) et Evan Fournier (18 pts).

Harden, MVP en titre et meilleur marqueur du Championnat, a encore une fois assumé ses responsabilités avec 40 points, dont 26 avant la pause, et a dépassé pour le 23e match de suite le seuil des 30 points. Il n'est plus seul à porter son équipe sur ses épaules.

Chris Paul qui avait manqué les 17 derniers matches de Houston en raison d'une contracture aux ischio-jambiers, a réussi une rentrée convaincante avec 12 points, cinq rebonds et six passes décisives en 25 minutes.

2e triple-double pour Doncic 

Houston reste 5e de la conférence Ouest (29 v-20 d), tandis que les play-offs s'éloignent pour Orlando (11e, 20 v-30 d).

Le "rookie" slovène Luka Doncic des Dallas Mavericks dribble face aux Indiana Pacers en NBA, le 19 janvier 2019 à Indianapolis.
Photo: AFP/VNA/CVN

À Dallas, Luka Doncic a encore frappé les esprits, mais le "rookie" slovène n'a pas pu empêcher son équipe, Dallas, de s'incliner à domicile face à Toronto (123-120). Il a poussé les Raptors dans leurs derniers retranchements, mais dans le final, Toronto a fait la différence grâce à Kawhi Leonard (33 pts), Pascal Siakam (14 pts) et Kyle Lowry (19 pts).

Doncic, choisi en 3e position de la Draft 2018, a fini la rencontre avec un "triple double", son deuxième depuis le coup d'envoi de la saison, avec 35 points, 12 rebonds et 10 passes décisives.

L'ancien meneur du Real Madrid est le premier joueur âgé de moins de 20 ans dans l'histoire de la NBA à afficher dans ses statistiques deux triple doubles.

"C'est bien, mais cela aurait été mieux si on avait gagné ce match, c'est tout ce qui m'importe", a balayé l'ancien meneur du Real Madrid qui a depuis longtemps fait taire ceux qui affirmaient qu'il ne pourrait pas réussir en NBA.

Côté français, Frank Ntilikina a été de nouveau titularisé en l'absence d'Emmanuel Mudiay, mais avec ses quatre points et quatre passes en 15 minutes, il n'a pas pu aider les Knicks en crise (14e, 10 v-38 d) à battre Miami (106-97).


Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche 27 janvier:

New York - Miami: 97 - 106

LA Lakers - Phoenix: 116 - 102

Houston - Orlando: 103 - 98

Dallas - Toronto: 120 - 123

Minnesota - Utah: 111 - 125

San Antonio - Washington: 132 - 119

Oklahoma City - Milwaukee: 118 - 112

Chicago - Cleveland: 101 - 104

LA Clippers - Sacramento: 122 - 108
 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.