31/07/2020 16:39
L'ancien président de Taïwan (Chine), Lee Teng-hui, qualifié de "M. Démocratie" pour son rôle dans la transition politique sur cette île, est mort jeudi 30 juillet à l'âge de 97 ans, a annoncé l'hôpital où il était soigné.
>>Le Parlement de Taïwan (Chine) réduit les retraites des militaires
>>Une nouvelle ligne aérienne reliant Taïwan (Chine) à Dà Nang

L'ancien président taïwanais (Chine) Lee Teng-hui à Tokyo, le 23 juillet 2015.
Photo : AFP/VNA/CVN


Reconnu comme ayant été l'un des artisans de la transformation de Taïwan en un pays libre et moderne après des décennies de dictature, il avait été président de 1988 à 2000.

Il était devenu une figure de proue du mouvement visant à faire reconnaître cette île en tant qu'État souverain sur la scène internationale.

L'ancien chef de l'État a été hospitalisé en février après s'être étouffé en mangeant et souffrait de maladies chroniques depuis plusieurs années.

Lee Teng-hui est mort d'"un choc septique et d'une défaillance de plusieurs organes malgré les efforts de l'équipe médicale pour le réanimer", a déclaré le vice-président de l'hôpital général des vétérans de Taipei devant la presse.

Né à Taïwan en 1923, il a étudié au Japon, dont son île a été une colonie pendant 50 ans jusqu'en 1945, après la fin de la guerre du Pacifique.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.