Mondial: Brésil-Corée du Sud et Portugal-Suisse en 1/8 de finale

La Suisse a enlevé le dernier billet pour les 1/8 de finale du Mondial en battant la Serbie 3 à 2 dans le groupe G, dont le Brésil, déjà qualifié, a pris la première place, vendredi 2 décembre à Doha.

>> Soirée de folie, Espagne et Japon passent, l'Allemagne sort

>> Le Maroc et la Croatie passent, la Belgique sort tête basse

>> Derniers tickets pour les huitièmes

Les joueurs suisses le 2 décembre 2022 à Doha.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Brésiliens, qui ont terminé la phase de poule par une défaite sans conséquence contre le Cameroun 1 à 0 avec une équipe de remplaçants, affronteront la Corée du Sud en 1/8. Les Suisses seront opposés au Portugal.

Le match décisif entre les Suisses et les Serbes, d'abord spectaculaire, s'est terminé dans une ambiance tendue.

A la 67e minute, l'attaquant suisse Breel Embolo, qui est né au Cameroun, a semblé particulièrement en colère après un échange avec des joueurs serbes, dont des remplaçants entrés sur le terrain.

Une dizaine de minutes plus tard, un appel à "cesser tout chant et geste discriminatoire" a été lancé dans le stade, sans qu'aucune raison soit officiellement donnée.

Sur le terrain, la Suisse a d'abord dû repousser les assauts de Serbes obligés de s'imposer pour passer, mais c'est elle qui a ouvert le score par sa star Shaqiri (20).

Encore bousculés pendant le reste de la première période, les Helvètes se sont même retrouvés en position d'éliminés, et les Serbes de qualifiés, après deux buts de Mitrovic (27) et de Vlahovic (35).

Mais Embolo a égalisé juste avant pause (44) puis Freuler a mis les siens définitivement devant au retour des vestiaires (48). Les Serbes ont continué à pousser sans succès dans une fin de match émaillée de nouveaux accrochages entre joueurs.

Dans l'autre match, les remplaçants brésiliens, parmi lesquels Dani Alves, devenu à l'occasion le plus vieux joueur jamais aligné par la Seleçao dans un Mondial à 39 ans, et promu capitaine, s'est incliné sur un but tardif d'Aboubakar dans le temps additionnel.

Le Brésil était déjà qualifié avant le match et finit quand même premier du groupe, alors que l'exploit des Camerounais leur permet seulement de doubler les Serbes pour prendre une troisième place frustrante.

AFP/VNA/CVN

back to top