Mission de prospection économique de la Francophonie en Égypte et au Maroc

L’OIF organisera du 6 au 9 février une mission de prospection économique en Égypte et au Maroc et un atelier sur les transactions bancaires et le financement commercial à Casablanca le 10 février.

>> Succès de la 1re Mission économique et commerciale de la Francophonie

>> Forum économique de haut niveau à Phnom Penh

Photo : OIF/CVN

L’événement s’inscrit dans une démarche de promotion des pays francophones comme destinations pour le commerce et les investissements dans les secteurs agro-alimentaires, énergies durables, biens et services numériques. Il a pour but d’intensifier les partenariats d’affaires entre entreprises des 88 États et gouvernements membres, membres associés et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La mission se déroulera en deux étapes : en Égypte au Caire du 6 au 7 février et au Maroc à Casablanca du 8 au 9 février.

Aujourd’hui, la recherche de nouveaux marchés et de schémas de partenariat constitue un enjeu crucial pour le développement des entreprises qui doivent, en plus, répondre aux exigences des transitions énergétiques et numériques.

Au programme de la mission figurent un forum économique sur les marchés locaux et les opportunités d’affaires, des témoignages d’entreprises implantées en Égypte et au

Maroc, trois visites d’entreprises dans les secteurs agro-alimentaires, énergies durables, biens et services numériques ainsi que des contacts d’affaires.

Transactions bancaires et financement commercial

En marge de cette mission, un atelier sur les transactions bancaires transfrontalières et le financement de la croissance internationale des entreprises figure dans l’agenda et se tiendra à Casablanca le 10 février prochain.

Les entreprises qui veulent se développer à l’international pâtissent de deux difficultés majeures : des tarifs prohibitifs et une longue durée de traitement pour leurs transactions financières, ainsi que des coûts élevés pour financer leur croissance internationale.

L’OIF investit ces deux problématiques en faisant valoir son rôle de plaidoyer et de facilitation, en recherchant des solutions concrètes et en capitalisant sur son engagement en faveur du commerce et des investissements. Dans ce sens, l’OIF organise un cycle d’ateliers régionaux sur les transactions bancaires transfrontalières et le financement des opérations de croissance à l’international des entreprises francophones, dont le premier se penchera sur l’Afrique, où ces enjeux se posent avec acuité au moment de la mise en place de la Zone de libre-échange en Afrique (ZLECAF) et où de nombreuses initiatives se manifestent, notamment dans le secteur numérique.

L’atelier rassemble les acteurs du secteur bancaire et de la finance, les autorités de régulation, ainsi que des entrepreneurs pour débattre des enjeux et des solutions concrètes afin de faciliter les transactions bancaires transfrontalières et d’améliorer le financement des activités commerciales internationales des entreprises. 

La Francophonie en chiffres

* 88 États et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés

et 27 observateurs

* 321 millions de francophones dont 255 millions de locuteurs quotidiens

* Le français est la 5e langue mondiale, après l’anglais, le chinois mandarin, l’hindi et l’espagnol, et la seule, avec l’anglais, à être présente sur les cinq continents.

OIF/CVN


back to top