28/02/2021 14:47
McDonald's envisage de vendre une partie de la start-up numérique Dynamic Yield acquise il y a moins de deux ans dans le but de stimuler les ventes en voitures et aux bornes numériques, ont indiqué les deux entreprises samedi 27 février.
>>Avec McPlant, McDonald's se lance pleinement dans la course aux produits végétariens
>>Wall Street recule après les résultats de McDonald's et avant ceux des GAFA

Sur le parking d'un McDonald's, à Los Angeles le 9 février. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"La vente potentielle de la partie non-McDonald de notre entreprise a été discutée dès le départ et cela semble maintenant être le bon moment pour explorer cette possibilité", a indiqué Liad Agmon, fondateur et PDG de Dynamic Yield, dans une déclaration écrite transmise à l'AFP confirmant une information du Wall Street Journal.

"Nous n'avons pas de calendrier fixe pour la vente potentielle", a également indiqué Dynamic Yield.

L'achat de Dynamic Yield avait été annoncée en mars 2019 et McDonald's avait alors indiqué que l'objectif était de proposer aux clients en voiture une personnalisation de l'offre en fonction de la période de la journée, de la météo ou de la fréquentation du restaurant en temps réel.

Dynamic Yield fonctionne comme une entreprise autonome au sein de la chaîne de restauration rapide. Pour McDonald's, cette société propose des offres personnalisées aux clients de ses magasins.

"La mise en œuvre de la technologie Dynamic Yield améliore l'expérience client au sein de McDonald’s Drive Thrus dans un certain nombre de marchés à travers le monde et nous continuons à déployer sur d'autres marchés", a commenté de son côté McDonald's également dans une déclaration transmise à l'AFP.

"Comme pour tout plan visant à accélérer l'innovation technologique, nous continuerons de tirer parti de la recherche et des apprentissages et de tester de nouvelles approches pour mieux nous adapter aux besoins changeants des clients", ajoute le texte.

McDonald's avait payé en 2019 plus de 300 millions d'USD pour Dynamic Yield, qui était alors sa plus grande acquisition depuis des années. Les dirigeants avaient alors estimé que c'était un élément central de la stratégie numérique de la chaîne de restaurants.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.