15/04/2018 13:31
Un projet de résolution présenté par la Russie, qui aurait condamné les frappes militaires contre la Syrie menées par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, n'a pas été adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies.
>>Soutien majoritaire aux frappes en Syrie, division sur le Venezuela
>>L'armée annonce la reprise totale de l'enclave rebelle dans la Ghouta
>>Damas: des partisans du gouvernement manifestent après les frappes occidentales

Le Conseil de sécurité de l'ONU n'a pas pu adopter une résolution pour condamner les frappes militaires contre la Syrie. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Seuls trois des 15 membres du Conseil de sécurité ont voté pour ce texte, huit étaient contre et quatre se sont abstenus.

Pour être adoptée, une résolution doit recueillir au moins neuf voix pour sur les 15 membres du Conseil de sécurité, sans utilisation de veto d'un des cinq membres permanents (États-Unis , Russie, Chine, France, Royaume Uni).

Le projet de résolution ne contient que cinq paragraphes. Il condamne "l'agression de la République arabe syrienne par les États-Unis et ses alliés en violation du droit international et de la Charte des Nations unies".

Il exige en outre que les États-Unis et ses alliés mettent immédiatement un terme à leur action militaire contre la Syrie et s'abstiennent de tout recours à la force à l'avenir.

Après le vote, l'ambassadeur de Russie auprès des Nations unies, Vassily Nebenzia, a déclaré: "Aujourd'hui est un triste jour pour le monde, pour les Nations unies et pour sa Charte".

La Charte de l'ONU a été violée de manière flagrante, a-t-il souligné.

Tandis que l'ambassadeur britannique, Karen Pierce, a déclaré après le vote que l'action militaire conjointe de vendredi 13 avril contre la Syrie avait été menée sur la base juridique de l'intervention humanitaire, "conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations unies".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Le Vietnam appelle l'APEC à soutenir la promotion du tourisme international Le vice-ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Doan Van Viêt, a appelé les ministres et chefs des délégations de l'APEC à renforcer les échanges et le soutien à la politique d’ouverture du tourisme international, lors de la 11e réunion des ministres du Tourisme de l’APEC, tenue vendredi 19 août à Bangkok, en Thaïlande.