06/05/2020 14:48
Un représentant de l'Organisation mondiale de la santé a averti que le Cambodge restait à haut risque d'une deuxième vague de COVID-19, bien que le pays ait obtenu une bonne réponse lors la première phase de cette épidémie.
>>Les compagnies aériennes reprennent progressivement leurs vols vers le Cambodge
>>Le Cambodge prolonge l’interdiction de l’entrée des voyageurs venant de six pays

Examen de santé des travailleurs migrants au Cambodge, le 20 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d'une conférence de presse tenue mardi 5 mai, le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le pays, Li Ireland, a déclaré que la pandémie de COVID-19 était loin d'être terminée à l'échelle mondiale, y compris au Cambodge.

Elle a ajouté que l'OMS s'est engagée à continuer de fournir des conseils techniques et un soutien facultatif au gouvernement cambodgien, en particulier au ministère de la Santé, et à collaborer avec des partenaires.

Pendant ce temps, le ministre cambodgien de la Santé, Mam Bun Heng, a exprimé sa préoccupation face à la prochaine vague de l'épidémie  qui proviendrait  de cas venus de l'étranger.

Il a demandé au public de continuer d'appliquer les mesures préventives prises par le gouvernement, telles que distanciation sociale et physique, pas de rassemblements de masse et pratique d'une bonne hygiène corporelle.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.