gravement compromis"" />
ONU
L'objectif d'éradication du sida d'ici à 2030 est "gravement compromis"

Le président de l'Assemblée générale des Nations unies, Csaba Korosi, a appelé mercredi 30 novembre le monde à agir, soulignant que l'objectif consistant à éradiquer le sida d'ici à 2030 était "gravement compromis".

>> Sida : trouver les voies de la rémission

>> Le chef de l'ONU appelle à l'égalité dans la lutte contre le sida

Si la communauté internationale agit dès maintenant, 3,6 millions de nouvelles infections pourraient être évitées au cours de cette décennie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un message publié à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, qui tombe chaque année le 1er décembre, M. Korosi a déclaré que l'objectif d'éradication du sida d'ici à 2030 était en mauvaise voie.

"Les inégalités, la discrimination et le mépris des droits de l'homme entravent nos progrès", a-t-il affirmé.

"Nous devons résoudre les problèmes qui ont permis au VIH/sida de rester une crise sanitaire mondiale pendant plus de 40 ans", a-t-il déclaré.

Si la communauté internationale agit dès maintenant, 3,6 millions de nouvelles infections au VIH et 1,7 million de décès liés au sida pourraient être évités au cours de cette décennie, a-t-il indiqué.

La Déclaration politique sur le VIH et le sida 2021 de l'Assemblée générale comprend des engagements et des objectifs mondiaux à l'horizon 2025 qui sont certes ambitieux, mais réalisables pour les gouvernements et les communautés, a affirmé M. Korosi, appelant tous les États membres et toutes les parties prenantes à renouveler leurs engagements politiques et financiers en vue d'éradiquer cette maladie.

Xinhua/VNA/CVN

back to top