20/01/2020 09:28
L'Iran essaie de décoder la boîte noire de l'avion de ligne ukrainien accidenté avant de planifier l'envoi du dispositif à un deuxième pays, a déclaré dimanche 19 janvier un responsable iranien de l'aviation à l'agence de presse officielle du pays IRNA.
La scène du crash de l'avion ukrainien à Téhéran, en Iran.
Photo : Xinhua/VNA/CVN


"L'Iran détient la boîte noire de l'avion de ligne ukrainien Boeing 737 et n'a actuellement pas de plan de l'envoyer", a déclaré Hassan Rezaeefar, directeur des enquêtes sur les incidents de l'Organisation de l'aviation iranienne, cité par la presse.

"Nous essayons de lire les données de l'avion ukrainien endommagé à l'intérieur de l'Iran. L'Ukraine et la France sont nos prochaines options (pour la lecture des données), mais nous n'avons pas encore décidé de l'envoyer à un deuxième pays", a-t-il ajouté.

M. Rezaeefar a confié plus tôt à IRNA que l'Iran ne possédait pas de technologies pour télécharger et lire les données de la boîte noire de l'avion ukrainien car il s'agissait d'un "avion de ligne Boeing moderne et avancé".

Le 8 janvier, un avion de ligne ukrainien Boeing 737-800 s'est écrasé près de Téhéran, la capitale de l'Iran, tuant tous les 176 personnes à bord.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Kiên Giang s'efforce d'assurer la sécurité des touristes Au cours des deux premiers mois de cette année, la province de Kiên Giang au Sud a attiré plus de 1,6 million de touristes, en hausse de 16,4% en variation annuelle, selon le Service provincial du tourisme.