07/02/2020 22:52
L'administration de la province de Java occidental en Indonésie travaillera avec la société britannique Plastic Energy pour construire des usines de transformation des déchets plastiques en diesel et en matières premières plastiques.
>>Déchets plastiques : la Malaisie renvoie 150 conteneurs
>>La Thaïlande interdit les microbilles de plastique dans cosmétiques

Des déchets plastiques.
Photo : Causeartist/CVN

Des usines de transformation des déchets plastiques en diesel et en matières premières plastiques qui seront développées sur cinq sites, devraient entrer en activité d'ici 2023.

Le gouverneur de la province de Java occidental, Ridwan Kamil, a déclaré que chaque site abriterait deux usines, dont l’une destinée à séparer les déchets plastiques des autres déchets, et l’autre chargée de convertir des déchets plastiques en diesel. La construction de la première usine nécessitera environ neuf mois et la seconde, deux ans.

Le directeur général de Plastic Energy, Carlos Monreal, a déclaré que son entreprise allouerait au moins 50 millions d’euros (55 millions d'USD) pour chaque site de traitement des déchets. Plastic Energy recycle actuellement de 5 à 6 millions de tonnes de plastique par an en Europe et vise 10 millions de tonnes d'ici 2025.

Plastic Energy veillera à ce que toutes les usines en Indonésie respectent les protocoles exacts ainsi que les normes de sécurité et de santé, a-t-il ajouté. Auparavant, la société a construit des installations similaires en Espagne et vient de signer un accord sur la fourniture de matières premières pour la production de polymères avec un partenaire néerlandais.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.