06/04/2020 10:41
Des bougies et des lampes traditionnelles ont été allumées dimanche 5 avril pendant neuf minutes dans les principales villes indiennes contre "les ténèbres du coronavirus", qui a forcé ce pays de 1,3 milliards d'habitants à se confiner.
>>Le nombre de cas de COVID-19 en Inde s'élève à 2.069 avec 53 décès
>>Coronavirus : l'Inde enregistre un total de 1.024 cas de contamination
>>Inde : le nombre de cas d'infection s'élève à 724, dont 17 décès

Des bougies et des lampes traditionnelles allumées les principales villes indiennes contre "les ténèbres du coronavirus", le 5 avril à Bombay.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ce mot d'ordre avait été lancé par le Premier ministre Narendra Modi, qui a appelé ses concitoyens confinés à activer des sources de lumière dimanche 5 avril à 21h00 locales (15h30 GMT) à leurs fenêtres ou sur le pas de leur porte. Des habitants ont crié "vive l'Inde, notre mère Patrie" et "va-t-en, corona !", au milieu des applaudissements et du crépitement des feux d'artifice et des pétards. Plus modernes, certains avaient activé la lampe de leur téléphone portable.

Une scène qui rappelle la grande fête des lumières hindoues de Diwali, qui célèbre la victoire du bien contre le mal et se tient à l'automne. M. Modi s'est lui-même photographié allumant une lampe traditionnelle et a posté un message sur twitter en sanscrit, "saluant la lumière qui amène la chance, la santé et la prospérité et chasse les pensées négatives". L'Inde est à l'arrêt depuis que les autorités ont décrété le 25 mars un confinement national de sa population. Les frontières entre États sont fermées, les transports publics inexistants, les magasins fermés.

Le ministère de la Santé a conseillé samedi 4 avril à la population de porter des masques artisanaux réutilisables pour "aider à protéger la communauté dans son ensemble". La police indienne avait bouclé vendredi 3 avril une partie des accès à Dharavi, l'un des plus grands bidonvilles d'Asie, dont les ruelles étroites et surpeuplées sont mondialement connues depuis le film Slumdog Millionaire, touché par le nouveau coronavirus.

L'Inde a officiellement largement échappé à la pandémie qui se déchaîne dans le monde, avec seulement 3.500 cas recensés, dont 83 décès, selon les derniers chiffres officiels. Mais selon les experts, ces chiffres sont vraisemblablement sous-estimés en raison d'un faible dépistage.

En "faisant de la lumière dans les quatre directions, nous devons défier les ténèbres du coronavirus et montrer la force de 1,3 milliard d'Indiens", avait expliqué vendredi 3 avril M. Modi, nationaliste hindou, dans un message vidéo.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.