30/03/2021 08:23
Des navires ancrés en Méditerranée depuis près d'une semaine ont entamé lundi soir 29 mars la traversée du canal de Suez, débloqué après la remise à flot de l'Ever Given, un porte-conteneurs géant qui obstruait cette voie cruciale pour le commerce maritime.
>>Le porte-conteneurs Ever Given remis à 80% dans la "bonne direction"
>>La course contre la montre pour débloquer l'Ever Given continue

Photo fournie par l'Autorité du canal de Suez montrant l'"Ever Given" après son renflouement, le 29 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les premiers navires ont commencé à circuler dans le canal autour de 18h00 (16h00 GMT), a annoncé l'amiral Osama Rabie, président de l'Autorité du canal de Suez (SCA), lors d'une conférence de presse à Ismaïlia lundi soir 29 mars.

Le responsable égyptien a ajouté que l'objectif était, dans un premier temps, de faire passer 113 navires dans le canal entre 18h00 et 08h00 (06h00 GMT) mardi 30 mars, dans les deux sens de circulation.

Au total, plus de 400 navires, chargés de marchandises, de pétrole ou encore de bétail, étaient restés bloqués aux deux extrémités du canal et dans le Grand Lac Amer, un lac salé au milieu de celui-ci.

Chaque jour d'immobilisation a entraîné des milliards d'USD de pertes.

Inquiétudes levées

En milieu d'après-midi, l'amiral Rabie avait "proclamé la reprise du trafic", levant les inquiétudes qui pesaient depuis mardi 30 mars sur le commerce international - dont 10% transite par le canal.

Vue aérienne du 27 mars montrant des navires en attente dans le golfe de Suez. 
Photo : AFP/VNA/CVN

La "saga" de l'Ever Given avait aussi provoqué une flambée passagère des prix du pétrole en fin de semaine.

Lundi 29 mars à l'aube, le navire de 400 m de long et de plus de 220.000 tonnes battant pavillon panaméen avait commencé à bouger après la libération de sa poupe.

Les manœuvres s'étaient poursuivies à l'aide de plusieurs remorqueurs, jusqu'à ce que le navire se retrouve de nouveau brièvement coincé en travers du canal, selon des sites de surveillance et des témoins sur place.

Peu après 15h00, sa poupe et sa proue ont été délivrées et le navire a commencé à avancer, salué par de nombreux coups de klaxons des bateaux alentours.

Lundi soir 29 mars, l'Ever Given était ancré dans le Grand Lac Amer, à quelques dizaines de km au nord du lieu de son échouement, pour y être inspecté. "Il pourra quitter le canal après l'enquête", qui sera ouverte prochainement, selon M. Rabie.

Il faudra "trois jours et demi environ" pour tout résorber, a prévenu Ossama Rabie lundi après-midi 29 mars, ajoutant que le trafic serait possible "24 heures sur 24", dans cette voie longue de quelque 190 km reliant la mer Rouge à la Méditerranée.

Selon l'assureur Allianz, chaque jour de blocage du canal a pu coûter entre 6 et 10 milliards d'USD.

La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route a différé selon les estimations, oscillant entre trois et plus de 9 milliards d'USD.

Selon les autorités du canal, l'Égypte a perdu entre 12 et 15 millions d'USD par jour de fermeture du canal, emprunté par près de 19.000 navires en 2020.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.