14/08/2020 13:25
L'euro poursuivait jeudi 13 août sa progression face à un dollar américain affaibli par le blocage politique aux États-Unis sur un nouveau plan d'aide aux Américains.
>>Le dollar américain stable face à l'euro, la livre monte
>>L'euro monte face à un USD affaibli par les querelles politiques aux États-Unis

Des billets de 100 dollars américains et de 100 euros.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 19h00 GMT (21h00 à Paris), l'euro gagnait 0,16% face au billet vert, à 1,1803 USD.

"Le coronavirus continue de jeter une ombre sur les perspectives de reprise de l'économie américaine et l'esprit partisan empêchant un accord entre les démocrates et les républicains n'aide pas", a souligné Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

"Sans un plan de relance, il est peu probable que l'économie américaine se remette rapidement sur pied et c'est la principale raison de la récente faiblesse d'USD", a-t-il expliqué.

Les discussions achoppent notamment sur l'enveloppe totale : les démocrates veulent monter à 3.000 milliards d'USD tandis que les républicains veulent la limiter à 1.000 milliards. Les démocrates avaient proposé un compromis à 2.000 milliards, refusé par la Maison Blanche.

Le billet vert a effacé une partie de ses pertes après la publication de données montrant que moins d'un million d'Américains s'étaient nouvellement inscrits au chômage la semaine dernière, une première depuis fin mars.

"Bien que ce soit un pas dans la bonne direction, le niveau général des demandes d'allocations reste historiquement élevé, ce qui souligne l'urgence pour Washington de trouver un nouvel accord sur la relance budgétaire", note Joe Manimbo de Western Union.

Mercredi 12 août, le dollar américain avait également vu sa baisse s'accentuer "après que les données sur l'inflation américaine ont montré que les prix ont augmenté beaucoup plus que prévu en juillet", a souligné Thu Lan Nguyên, analyste pour Commerzbank.

Les prix à la consommation aux États-Unis ont ainsi augmenté de 0,6% en juillet, comme en juin, tandis que les analystes tablaient sur +0,3%.

En théorie, une inflation plus élevée que prévu bénéficie à la devise concernée car elle accroît les chances de hausse des taux directeurs.

Mais comme le souligne Thu Lan Nguyên, dans le contexte actuel, avec la pandémie, la politique monétaire n'est plus vraiment corrélée à l'inflation et ne devrait pas se normaliser avant un moment.

"Cependant, si l'inflation progresse, cela veut dire que les rendements réels (c'est-à-dire en soustrayant la hausse des prix, ndlr) des obligations américaines vont baisser, ce qui est tout sauf positif pour l'USD", a-t-elle expliqué.

De manière générale, la valeur d'une devise est corrélée à l'évolution des rendements obligataires, dans le sens où ces derniers reflètent l'avis du marché sur les perspectives économiques de court et de long terme.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.