17/09/2021 17:45
Selon le rapport sur le contrôle des opérations de concentration économique de la période de 2019-2021, les opérations de concentration économique au Vietnam atteindront une valeur entre 4,5 milliards et 5 milliards d’USD.
>>Les M&A du secteur bancaire devraient rebondir cette année
>>Des opérations de M&A à un milliard d'USD
>>Un groupe sud-coréen achète 16% des parts du plus grand détaillant au Vietnam

Un transfert de rendement d’actions entre VinCommerce/VinEco (Vingroup) et Masan Consumer (Masan Group) a été réalisé en 2019.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN

En 2019, la valeur totale des opérations de concentration économique a atteint 7,2 milliards d’USD, soit 94,7% de la valeur de 2018. Malgré cette baisse, il y avait encore des signes positifs. Au cours du deuxième semestre de 2019, plusieurs grandes opérations se sont produites avec la participation d’investisseurs étrangers et de grands groupes vietnamiens, comme le "equity swap" (transfert de rendement d’actions) entre VinCommerce/VinEco et Masan Consumer (Masan Group), l’achat par KEB Hana Bank de 15% du capital social de la banque BIDV (878 millions d’USD) et l’achat par KKR et Temasek des actions de Vinhomes (652 millions d’USD).

Début 2020, la propagation de la pandémie de COVID-19 a sévèrement touché l’économie mondiale. Les opérations de concentration économique ont connu une forte chute, car les investisseurs étaient devenus plus prudents. Par ailleurs, les restrictions de déplacements ont entravé leur évaluation et leur prise de décision. L’année dernière, la valeur de ces opérations au Vietnam n’a atteint que 3,5 milliards d’USD, soit 48,6% de celle de 2019.

Fin 2020, le monde s’est habitué à la nouvelle situation. Les opérations de fusions-acquisitions (M&A) ont redémarré. Les gouvernements ont lancé des crédits à faible taux d’intérêt, ce qui a permis de ranimer les opérations M&A. En effet, au cours du deuxième semestre de 2020, la valeur des opérations M&A a augmenté de 127 % par rapport au premier semestre.

Au cours du premier semestre de 2021, les opérations M&A mondiales ont connu une croissance record grâce à la reprise des États-Unis et de plusieurs pays de l’Europe de l’Ouest. Durant cette période, les opérations M&A ont été valorisées à 2 600 milliards de dollars et ont été particulièrement dynamiques dans le secteur des technologies.

Au Vietnam, la concentration économique a eu lieu dans les domaines tels que l’immobilier, les finances et la banque, les industries et la vente au détail. Certaines opérations ont été également réalisées dans la logistique, l’agriculture, la pharmacie, le génie civil, la production de boissons et d’aliments transformés.

Dans une usine de construction automobile Thaco à Quang Nam (Centre).
Photo : Trân Tinh/VNA/CVN

Les entreprises vietnamiennes s’affirment

Chose intéressante, la part des entreprises domestiques dans la valeur totale des opérations de concentration économique a tendance à augmenter, avec un dynamisme grandissant de grands groupes et de grandes entreprises.

En 2018, les opérations effectuées par les entreprises vietnamiennes en tant qu’acheteuses n’ont représenté que 11,8% de la valeur des opérations au total, tandis que la part de celles réalisées par les investisseurs étrangers s’est élevée à 88,2%. Cependant, de 2019 à 2020, la part des opérations faites par les entreprises vietnamiennes a représenté 30% de la valeur totale de toutes les opérations recensées. Masan, Vingroup, Vinamilk, Gelex, REE, Thaco et PAN Group étaient parmi les acteurs majeurs de cette période.

Le rapport a prévu que pendant la période de 2021-2022, la vente au détail, l’immobilier, les industries et l’agriculture demeureront les secteurs les plus fertiles pour ces opérations. Dans les télécommunications, les énergies, les infrastructures, la pharmacie et l’éducation, on s’attend également à une croissance des opérations de concentration vers la fin de 2021 et dans les années à venir.

Selon les experts, en 2022, la valeur des opérations de concentration économique au Vietnam pourrait atteindre 7 milliards d’USD. Les investisseurs en provenance de République de Corée, du Japon, de Thaïlande et de Singapour continueront de jouir d’une position dominante en la matière tandis que les grands groupes vietnamiens constitueront un moteur de relance de ces opérations.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a prévu que le nombre d’annonces de concentration économique connaîtra une forte augmentation à la fin de 2021 et en 2022, car les entreprises étrangères ont tendance à accélérer leurs activités de concentration.

De juillet 2019 à juin 2021, ledit ministère a examiné 125 annonces de concentration en provenance de 258 entreprises dont 131 étaient étrangères (51%) et 127 étaient vietnamiennes (49%).

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.