Indonésie
Les IDE accélèrent pour atteindre un nouveau record au 2e trimestre

Les investissements directs étrangers (IDE) en Indonésie ont augmenté de 39,7% par an au deuxième trimestre de cette année pour atteindre 163,2 billions de roupies (10,89 milliards d'USD), la plus forte hausse de la dernière décennie.

>>La BAD relève les prévisions de croissance de l'Indonésie à 5,2%

>>L'Indonésie renonce temporairement à la taxe sur l'exportation d'huile de palme

Statistiques des IDE en Indonésie entre la période 2017- juin 2022.
Photo : jakartaglobe.id/CVN

Selon le ministre de l'Investissement Bahlil Lahadalia, les IDE, qui excluent les investissements dans les secteurs bancaire et pétrolier et gazier, se sont accélérés après une augmentation de 31,8% au cours de la période janvier-mars.

La croissance a été principalement soutenue par le développement de l'industrie en aval dans les secteurs minier et pétrochimique qui sont entrés dans la phase de construction, a-t-il déclaré.

Singapour, la Chine et le Japon ont été les principales sources d'investissement étranger de l'Indonésie pour la période. La hausse de 39,7% a été la plus forte augmentation de tous les trimestres depuis 2011, selon les dossiers d'Eikon Refinitiv.

Le gouvernement continuera de se concentrer sur le secteur de la transformation des métaux et les industries qui utilisent les énergies renouvelables, a affirmé Bahlil Lahadalia.

Il a réitéré que le gouvernement prévoyait d'interdire les exportations de bauxite et d'étain pour promouvoir les investissements dans leurs installations de traitement à terre, dans le cadre d'une "réforme" des investissements étrangers en Indonésie.

Son interdiction d'exportation de minerai de nickel avait réussi à attirer d'importants investissements, principalement de Chine, pour produire du métal et des produits chimiques utilisés dans les batteries de voitures électriques extraits du minerai de nickel.

VNA/CVN