L'Afrique doit réduire sa dépendance aux importations de céréales et d'engrais

La crise du marché mondial des céréales est un avertissement lancé à toute l'Afrique que les pays du continent doivent devenir autosuffisants dans la production des céréales et des engrais dont ils ont besoin.

>>Céréales ukrainiennes et engrais russe : un accord doit être signé en Turquie

>>L'Ukraine annule les licences d'exportation de blé

>>L'Union africaine salue l'accord sur l'exportation de céréales ukrainiennes

Une Éthiopienne prépare des portions de blé pour la distribution d'aide alimentaire à Agula, dans le Nord de l'Éthiopie, le 8 mai 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Une sonnette d'alarme a été tirée sur le fait que les perturbations de l'approvisionnement en céréales devraient encourager les pays africains à augmenter la production de céréales et d'autres produits alimentaires afin de réduire leurs importations", a déclaré le président sud-africain Ramaposa, cité par la station de radio locale SABC. "Nous devons dans les années à venir parvenir à une situation où nous pourrons compter sur nos propres céréales et engrais en Afrique".

 

La crise du marché mondial des céréales est un avertissement lancé à toute l'Afrique que les pays du continent doivent devenir autosuffisants dans la production des céréales et des engrais dont ils ont besoin. C'est ce qu'a déclaré vendredi le président sud-africain Cyril Ramaposa lors de pourparlers avec le président ivoirien Alassane Ouattara, en visite officielle dans le pays.

À son tour, le président de Côte d'Ivoire a déclaré que les pays africains devraient devenir une priorité lors de la reprise des approvisionnements en céréales de la région de la mer Noire. "J'ai dit cela au président ukrainien Vladimir Zelenski lors de notre conversation téléphonique en début de semaine", a déclaré Ouattara.

Parmi les pays africains, les céréales d'Ukraine sont traditionnellement importées, notamment à la République démocratique du Congo, à l'Ouganda, à la Namibie, au Togo, au Sénégal, à l'Afrique du Sud, au Mozambique, au Kenya, au Malawi, au Cap-Vert et à la Somalie.


TASS/VNA/CVN