19/02/2021 17:35
Quand la plupart des spectacles en live sont paralysés à cause de la pandémie de COVID-19, c’est l’avènement des shows en ligne. Les concerts diffusés sur Internet ou télévisés ont le vent en poupe et sont prisés par de nombreux artistes.
>>La musique, meilleur médicament pour soulager les blessures mentales
>>La musique ne peut jamais "être mise en quarantaine" de la vie humaine

Un épisode de la série Music Home.
Photo : CTV/CVN

Lancée en 2019, la série intitulée Music Home, de grande qualité artistique et ayant un standard de son irréprochable, a permis de profiter de concerts spectaculaires à domicile sans devoir payer des billets prohibitifs. Cette initiative semble avoir le vent en poupe dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Des millions de spectateurs éventuels

Music Home et d’autres programmes similaires ont recueilli des dizaines de millions de vues à chaque émission. Il s’agit d’un effort des artistes afin de s’intégrer dans les nouvelles tendances de la scène musicale internationale.

Récemment, le spectacle Giai diêu Tô quôc (La mélodie de la Patrie) a été donné pour la première fois sans public en présentiel. Et pourtant, les artistes et les œuvres récitées semblaient tout à fait en phase, exprimant différents sentiments à travers le petit écran.

Il ne faut pas oublier le stream en direct, proposé par le géant Facebook. L’année 2020 a connu l’épanouissement des spectacles donnés via cet outil. En particulier le show Kiên Cuong Viêt Nam – Stay strong Vietnam (Sois fort, Vietnam) donné par l’Union des femmes vietnamiennes, en coopération avec la société RSVP, composé de numéros de chanteurs populaires, que sont Thanh Lam, Dông Nhi, Thao Trang, Hô Trung Dung, Trong Hiêu ou ISAAC.

D’autres artistes, comme Hông Nhung, Câm Vân, Duc Phuc chantent souvent sur le stream en direct pour "régaler" leurs fans. Le chanteur Duc Tuân, connu pour ses chansons lyriques, a mis en place un mini show pour rendre hommage au compositeur Trinh Công Son, la scène était aussi sa maison.

Étant une chaîne de programmes musicaux internationaux, 24-hour music marathon online a réuni des numéros donnés par des artistes vietnamiens et étrangers. Quel est l’origine de ce nom-là ? Tout simplement parce que les artistes participants donnent leur représentation tous les jours à 20 h, heure locale, depuis leur lieu de résidence. Cela permet d’assurer en continu un programme durant 24 h en couvrant le monde entier. 

"Alors qu’il nous ait recommandés à rester chez soi et d’appliquer la distanciation physique dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la crise sanitaire, on peut recourir à la musique pour se mettre en contact", souligne la pianiste Trang Trinh, conceptrice de l’émission 24-hour music marathon online. Avant d’ajouter qu’à travers les réseaux sociaux ou les émissions télévisées, on peut partager davantage avec les autres, apporter joie et détente. Le programme a aussi pour but d’encourager les gens à rester à la maison.

La piste de l’avenir

La pianiste Trang Trinh, conceptrice de l’émission 24-hour music marathon online.
Photo : CTV/CVN

La crise sanitaire a incité les artistes à utiliser un nouveau modèle. Certains d’entre eux ont opté pour Internet. Les retombées financières restent malgré tout une question en suspens. Si la plupart des chanteurs font des shows gratuits, Tuân Hung fait quant à lui payer ceux qui veulent profiter de son mini concert. Ce dernier, intitulé Gui ngàn yêu thuong, lui a permis de gagner plus de 100 millions de dôngs, cette somme a été réservé aux médecins et employés en première ligne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Actuellement, nombreux sont les artistes étrangers à gagner de l’argent par le biais des shows en ligne, notamment les groupes sud-coréens comme SuperM ou BTS. On peut donc imaginer la perspective de cet outil. La musique "vivante" sur Internet devrait bien se développer dans l’avenir, dépassant les distances. Sans tenir compte que la production de la musique en ligne favorise l’interaction avec le public car les spectateurs, en voyant les shows et spectacles peuvent laisser des commentaires et interagir avec les artistes.

Il s’agit peut-être d’un virage dans l’application des technologies de l’industrie 4.0 dans l’interprétation artistique. Malgré quelques inconvénients qui rendent les shows en lignes incomparables aux spectacles en live, ils sont désormais une tendance temporelle. Le milieu musical du Vietnam s’y est intégré rapidement et propose déjà des shows en direct sur Internet. Les adeptes du 4e art se familiarisent au fil du temps avec le paiement en ligne pour profiter de la musique sur Internet, ainsi, ils sont plus enclins à payer pour des spectacles de grande qualité.

Selon le chanteur Trong Tân, dans le contexte actuel où la pandémie de COVID-19 n’est pas encore contrôlée dans le monde, les shows musicaux sur la plateforme numérique permettent aux artistes de se rapprocher du public sans devoir le rencontrer directement. Les spectateurs, quant à eux, peuvent apprécier les interprétations sans avoir à se déplacer. Sous un nouveau jour, qui est optimiste, la pandémie de COVID-19 favorise donc la création d’une nouvelle opportunité dans le secteur musical. "Et pour que la porte sois mieux ouverte, il faut une coopération étroite entre ceux qui travaillent dans les domaines artistiques et numériques/technologiques", conclut-il.

Minh Anh - Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.