Lee Myung-bak bénéficie de la grâce présidentielle spéciale

Le président de la République de Corée, Yoon Suk-yeol, a accordé mardi 27 décembre sa grâce spéciale à l'ancien président Lee Myung-bak, ainsi qu'à quelques autres hommes politiques et anciens fonctionnaires, selon le ministère sud-coréen de la Justice.

>> Yoon Suk-yeol investi président, en pleines tensions intercoréennes

>> La R. de Corée augmentera l'approvisionnement en denrées alimentaires

>> La République de Corée prévoit une politique budgétaire restrictive pour 2023

M. Lee, qui avait exercé un unique mandat présidentiel de cinq ans jusqu'en février 2013, a été condamné en octobre 2020 à 17 ans de prison pour corruption et détournement de fonds, mais sa peine a été suspendue depuis juin en raison de ses problèmes de santé. Avec la grâce spéciale qui entrera en vigueur mercredi 28 décembre, M. Lee sera exempté des 15 années de prison restantes. Il s'agit de la deuxième grâce présidentielle accordée par M. Yoon depuis son entrée en fonctions en mai.

Xinhua/VNA/CVN

back to top