meneurs d’émeutes" liés au Royaume-Uni" />
L'Iran arrête 7 "meneurs d'émeutes" liés au Royaume-Uni

Le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) d'Iran a annoncé dimanche 25 décembre avoir arrêté "sept meneurs des récentes émeutes" accusés d'entretenir des liens avec le Royaume-Uni.

>> L'Iran annonce l'arrestation de dix suspects "terroristes" dans trois provinces

>> L'Iran annonce avoir découvert de nouvelles réserves pétrolières

>> L'ONU appelle l'Iran et les États-Unis à reprendre la mise en œuvre du JCPOA

La branche du CGRI de la province méridionale de Kerman a démantelé "un réseau organisé appelé Zagors, qui était dirigé directement par des éléments d'origine britannique, et avait formé un groupe d'éléments anti-révolutionnaires actifs à l'intérieur et à l'extérieur du pays", a rapporté l'agence de presse officielle iranienne IRNA, citant un communiqué du CGRI. Le CGRI a déclaré que les sept personnes arrêtées avaient "participé à des activités de planification, de direction, de production de contenu et d'action sur le terrain lors des récentes émeutes" en Iran. Certains d'entre eux possédaient la double nationalité, et tentaient de fuir le pays, a-t-il noté. L'organe du renseignement du CGRI tente en ce moment d'identifier et d'appréhender d'autres "éléments internes et externes" de ce réseau, a-t-il déclaré, ajoutant que de plus amples informations seraient fournies ultérieurement. L'agence de presse semi-officielle iranienne Tasnim a rapporté dimanche 25 décembre que la police de Téhéran, la capitale iranienne, avait arrêté sur la place Enghelab quatre personnes faisant partie des "principaux auteurs et dirigeants de l'instabilité, qui appelaient à des émeutes".

Xinhua/VNA/CVN

back to top