11/08/2020 22:59
La croissance économique de l'Indonésie connaîtra une contraction de 2% cette année, notamment à cause de la pandémie de COVID-19, selon l'agence de notation de crédit Fitch Ratings (Fitch).
>>La Banque d'Indonésie achète 5,66 milliards d’USD d'obligations d'État du gouvernement
>>L'Indonésie prend des mesures spéciales pour stimuler l'économie nationale

Un marché au bord d'une route à Surabaya, en Indonésie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon Fitch, l'économie indonésienne connaîtra un rebond à 6,6% de croissance en 2021, en partie grâce à un effet de base faible. Fitch prévoit  aussi que la dynamique de croissance se poursuive à 5,5% en 2022,  soutenu en partie par le gouvernement sur le développement des infrastructures.

Le gouvernement indonésien a rapidement réagi à la crise avec un large éventail de mesures de secours pour soutenir les ménages et les entreprises, y compris les PME, selon Fitch.

En effet, le gouvernement de ce pays a accordé une enveloppe de 695.000 milliards de rupiah (47,93 milliards d'USD), soit 4,4% du PIB via des transferts directs en espèces, la fourniture d'aliments de base, des garanties et des incitations fiscales.

Fitch a estimé que le gouvernement indonésien devrait reprendre son adhésion au plafond de déficit de 3% du PIB d'ici 2023, conformément à son intention déclarée.

Cette agence a noté que les dépenses publiques plus élevées et des revenus plus faibles devraient entraîner une hausse du déficit budgétaire d'environ 6% en 2020, contre 2,2% en 2019.

Fitch s'attend à ce que le déficit se réduise à 5,0% en 2021 et 3,5% en 2022, car la plupart des dépenses liées à la pandémie devraient être temporaires.

Dans le même temps, la dette des administrations publiques devrait atteindre 36,7% du PIB en 2020, contre 30,6% en 2019, et culminer à 39,1% en 2022.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.