19/10/2021 16:08
L'investissement pendant la pandémie s'avère difficile pour les investisseurs du monde entier. Cependant, les perspectives pour cette économie asiatique la plus performante grandissent car le marché vietnamien a surperformé ses pairs internationaux grâce à la croissance de son PIB au milieu de COVID-19 l'année dernière, selon le Bangkok Post.
>>Binh Duong attire des IDE après être entrée dans une nouvelle normalité
>>Hanoï aidera les entreprises d'IDE à surmonter les difficultés
>>Les entreprises étrangères misent sur le redressement en fin d’année

Au Vietnam, la pandémie a en effet atténué la forte croissance observée au début de 2021 et la croissance du PIB au cours des neuf premiers mois est inférieure aux prévisions avec seulement 1,4%.

Néanmoins, le vice-président adjoint du groupe thaïlandais de gestion de fonds, BBL Asset Management, Maetha Perravud, a estimé que l'économie vietnamienne avait dépassé le point le plus bas. "Dans trois à six mois, les perspectives de l'économie vietnamienne sont positives", a-t-il estimé au Bangkok Post.

Une usine à capital étranger dans la province de Bac Giang. Photo : VNA/CVN

Le taux de vaccination contre le COVID-19 augmente dans les grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville et Hanoï avec plus de 90% de leur population a été vaccinée avec au moins une dose, a déclaré Maetha Perravud, ajoutant que le pays devrait atteindre l'immunité collective au premier ou au deuxième trimestre de l'année prochaine.

Géographiquement, le Vietnam occupe une position stratégique pour son secteur d'exportation. En mettant l'accent sur l'éducation, l'accord de libre-échange et l'amélioration des compétences de la main-d'œuvre, la chaîne d'approvisionnement mondiale a accordé une grande attention au Vietnam, y compris Samsung, le groupe manufacturier multinational sud-coréen, qui alloue plus de la moitié de sa capacité de fabrication de téléphones portables au Vietnam.

Bloomberg prévoit une croissance du PIB du Vietnam à 7% l'année prochaine, l'une des plus élevées en Asie du Sud-Est. Maetha est d'accord avec les perspectives positives de Bloomberg en identifiant trois grands questions clés.

Premièrement, l'urbanisation au Vietnam entraînera un dividende démographique, à savoir la croissance économique résultant d'un changement dans la structure par âge de la population.

Plus de la moitié de la population vietnamienne ont moins de 35 ans. Le nombre de travailleurs dans les secteurs de l'industrie et des services augmente tandis que celui de l'agriculture diminue, ce qui suggère une évolution majeure vers les domaines créant des revenus plus élevés.

Deuxièmement, le Vietnam bénéficie de la croissance de l'industrialisation grâce aux investissements directs étrangers (IDE). Le Vietnam a bénéficié d'un fort soutien dans le développement de technologies plus avancées et de formation de main-d'œuvre hautement qualifiée de la part des sociétés technologiques mondiales, ce qui contribuerait à son tour à fabriquer davantage de produits haut de gamme, a-t-il remarqué.

Selon Maetha, la numérisation est le troisième facteur contribuant à la croissance du Vietnam. Parallèlement à son plan quinquennal, le gouvernement vietnamien vise également à ce que la part de l'économie numérique dans le PIB passe de 5% en 2019 à 20% en 2025, a-t-il informé.

En plus de la croissance économique, le marché des actions vietnamien est en hausse avec de nombreux catalyseurs. Selon Jeff Suteesopon, gestionnaire de portefeuille d'actions de l'ASEAN et vice-président du groupe de gestion de fonds, BBL Asset Management, la capitalisation boursière des trois bourses vietnamiennes est d'environ 7.000 milliards de bahts, contre 18.000 milliards de bahts en Thaïlande.

Selon cet expert, ce qui est le plus important c'est que le gouvernement vietnamien s'efforce d'améliorer son marché pour attirer davantage d'investissements dans le pays. Enfin, il a souligné la stabilité de la politique et du "dông" vietnamien. Au cours de ces trois dernières années, le pays a enregistré une bonne croissance des exportations et une forte réserve de change.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.