03/10/2021 17:05
Les flux de capitaux dans les projets de croissance verte ont toujours reçu des signaux positifs malgré les impacts négatifs de l’épidémie de COVID-19 sur les investissements directs étrangers (IDE) au Vietnam.
>>L’économie vietnamienne devrait retrouver son niveau d’avant-crise sanitaire en 2022
>>Le Vietnam demeure une destination attrayante pour les investisseurs étrangers

Une ferme éolienne dans la province de Quang Tri (Centre). 
Photo : VNA/CVN

Proparcon, une filiale de l’Agence française de développement (AFD) axée sur le développement du secteur privé, a récemment accordé un prêt de 50 millions d'USD à HDBank pour financer des projets verts visant à promouvoir le développement durable. C’est la première fois que HDBank emprunte du capital à Proparcon, mais elle a commencé à financer des projets verts au Vietnam depuis 2018.

La Société financière internationale (SFI) a accordé en juillet un prêt à long terme de 100 millions d'USD à la banque OCB pour promouvoir davantage la contribution du secteur privé à la croissance verte et durable au Vietnam. L’objectif de ce crédit était d’étendre les prêts aux petites et moyennes entreprises (PME), notamment pour favoriser le financement de projets respectueux de l’environnement au Vietnam.

En mai, BIDV a reçu un prêt de 100 millions d'USD et une assistance technique de 300.000 euros (366.000 USD) de l’AFD. Le capital est utilisé pour financer des entreprises investissant dans les domaines de la protection de l’environnement, de la réponse au changement climatique et de la croissance verte.

Auparavant, une série de banques, dont Agribank, Vietcombank et Tiên Phong et Nam A ont également obtenu des prêts à long terme d’institutions financières internationales pour financer des projets de croissance verte au Vietnam.

Opportunités de lever des capitaux
pour des projets verts


Selon l’évaluation de la Banque mondiale, les projets de financement de la croissance verte jouent un rôle très important dans le développement durable du Vietnam à l’avenir.

Parallèlement, la SFI a déclaré que la mise en œuvre de l’objectif national de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 9% d’ici 2030 afin d’atténuer les effets du changement climatique offrira une opportunité d’investissement climatique d’une valeur d’environ 753 milliards d'USD pour le pays au cours de la période 2016-2030.

La tendance à la croissance verte des organisations internationales d’investissement ouvre de nombreuses opportunités aux entreprises vietnamiennes de faire appel à des capitaux.

Un rapport récemment publié par HSBC Vietnam a souligné que l’économie vietnamienne, qui s’est développée rapidement au cours de la dernière décennie, est une terre fertile pour les investisseurs en quête de croissance.

HSBC a évalué que les initiatives liées au changement climatique et les programmes de financement vert au Vietnam n’en sont qu’à leurs balbutiements, mais ce marché rattrape progressivement les facteurs de gouvernance et sociaux.

Par exemple, dans le secteur des énergies renouvelables, le Vietnam enregistre le plus haut niveau d’investissement dans les énergies renouvelables dans la région de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Visite de la région septentrionale du Centre La caractéristique de la région septentrionale du Centre est d'abriter un ensemble de patrimoines mondiaux, de sites historiques et de zones touristiques littorales et insulaires. En voici les destinations incontournables.