Le Vietnam promeut des politiques en faveur des droits de l’homme

Le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a organisé lundi 12 décembre une cérémonie pour célébrer la Journée internationale des droits de l’homme (10 décembre), et démarrer le 4e Cycle de l’examen périodique universel (EPU).

>> Le Vietnam continuera de contribuer activement et efficacement à la promotion des droits de l'homme

>> Améliorer l'efficacité de la communication sur les droits de l'homme

>> Droits de l’homme : le Vietnam donne la priorité au respect de ses engagements

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Hà Kim Ngoc, s'exprime lors de la cérémonie, le 12 décembre.
Photo : VNA/CVN

L’événement a vu la participation des représentants en chefs d’organes de l’ONU, d’organisations internationales et de corps diplomatiques au Vietnam.

Prenant la parole, le vice-ministre des Affaires étrangères, Hà Kim Ngoc, a rappelé que ces 74 dernières années, la Déclaration universelle des droits de l’homme a démontré l'aspiration de l'humanité, son objectif commun et son besoin universel de droits de l'homme. À ce jour, les idées et les valeurs de cette déclaration restent toujours intactes.

Le Vietnam partage les idées progressistes en matière des droits de l’homme, telles qu’elles ont été énoncées dans la déclaration et d’autres documents de l’ONU et s’emploie à élaborer et à mettre en œuvre des politiques sur la protection et la promotion des droits de l’homme. Les progrès exceptionnels obtenus par le Vietnam en la matière ont été appréciés par la communauté internationale, a-t-il affirmé.

Il a également indiqué que le Vietnam devrait achever le 3e Cycle en 2023 et commencer le processus d’élaboration du Rapport national pour le 4e Cycle pour envoyer au Conseil des droits de l'homme au début de 2024.

Participants à la cérémonie, le 12 décembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Rapport national pour le 3e Cycle indique que le Vietnam a sérieusement respecté 82,6% des recommandations acceptées.

De son côté, la coordonnatrice résidente de l’ONU au Vietnam, Pauline Tamesis, a félicité le Vietnam pour son élection au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, mandat 2023-2025.

Il s’agit d’un grand honneur, mais aussi d’une bonne occasion pour le Vietnam de promouvoir les droits économiques, sociaux, culturels, civils et politiques, conformément aux normes internationales en matière des droits de l’homme, a-t-elle souligné.

L’Examen périodique universel (EPU) est un processus unique en son genre. Il consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des États membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. Il s’agit d’un processus mené par les États, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme.

Il fournit à chaque État l’opportunité de présenter les mesures qu’il a prises pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. L’EPU est conçu pour assurer une égalité de traitement à chaque pays.

VNA/CVN

back to top