29/01/2021 17:37
La 3e édition de la Nuit des idées a été organisée le 28 janvier à l’Institut français du Vietnam à Hanoï (Espace). Le thème de cette année "Ville intelligente -Ville durable".

>>"La Nuit des idées" : place à l'imagination
 

La 3e édition de la Nuit des idées met l'accent sur le thème "Ville intelligente - ville durable", à l'Espace. 


Les concepts de "ville intelligente" et de "ville durable" sont régulièrement évoqués lorsqu’on parle de développement urbain au Vietnam. Tant les urbanistes, les architectes, les autorités publiques, les universitaires que les citadins ou les industriels ont des compréhensions et des attentes variées de ces concepts. Aujourd'hui, il est sans doute nécessaire de croiser ces deux concepts, d’affiner celui de "ville intelligente" pour prendre pleinement en compte les enjeux de durabilité (dans leur pluralité) employés dans le cadre urbain.

La Nuit des idées est un événement mondial qui a été initié par l’Institut français de Paris et qui se propose de nous faire réfléchir tous ensemble, en même temps, sur tous les continents et dans toutes les langues à des problématiques communes. "Après 2 éditions, cette année, l’événement a mis l’accent sur la ville de demain, sur la durabilité des villes", a informé Thierry Vergon, directeur de l'Espace en inaugurant l’événement.

La "ville intelligente" et la "ville durable" sont 2 notions différentes, notamment dans la façon dont se sont développées les villes, dans la mise en œuvre des acteurs et dans les populations ciblées. Il y a des définitions qui varient pour chacune de ces 2 types de ville. "La ville intelligente est une ville qui utilise en particulier les nouvelles technologies de la communication et de l’information pour améliorer la qualité des services urbains en faveur des citoyens", a souligné Emmanuel Cerise, architecte, directeur de PRX-Vietnam et représentant de la région Ile-de-France à Hanoï. Tandis que la "ville durable" est une notion plus ancienne. Cette ville est basée sur le développement durable. Mais qu’est-ce que le développement durable ? "Cette notion a un sens très large qui inclut les enjeux environnementaux et aussi sociétaux, économiques, culturels dans le but de diminuer les empreintes écologiques de la ville", a insisté Emmanuel Cerise.


Offrir aux citadins une vie plus durable

Il y a une tendance à lier ces deux notions. Au Vietnam, en 2018, le Premier ministre a approuvé le Projet de construction des villes intelligentes et durables au Vietnam pour la période de 2018-2025 et les orientations pour 2030. C’est une volonté politique d’afficher les deux concepts en même temps.

"Le mot + ville intelligente + est très général et a des significations très différentes en fonction des pays. Cette ville a pour but d’améliorer la qualité de vie des citoyens et d’optimiser les infrastructures urbaines (éclairage, eau, déchets, énergie, mobilité)", a jugé Mélanie-Lan Doremus, architecte et directrice générale de AREP Vietnam. Et d’ajouter que la ville intelligente facilitera le contrôle de l’utilisation des sols grâce à la base de données du système d’information géographique, la gestion des risques grâce au système d’alerte et de prévention des catastrophes naturelles.

Lê Thuy Hà, architecte-urbaniste et chef adjointe du Bureau de la recherche stratégique et de la politique pour le développement urbain de l’Institut de l’urbanisme du Vietnam, a souligné le fait qu’une ville intelligente doit répondre aux besoins des générations du présent sans compromettre les générations du futur sur les points économiques, sociétaux et environnementaux. C’est aussi le contenu du développement durable. Dans une ville intelligente, les technologies de l’information et de la communication sont les outils pour gérer efficacement l’utilisation des ressources de la ville afin d’offrir aux citadins une vie plus durable. Ainsi, la "ville intelligente" et la "ville durable" ne sont pas 2 notions contraires mais se succèdent et se complètent. Le développement d’une ville intelligente est un pas vers une ville durable.

Partageant ce point de vue, Nguyên Thai Huyên, architecte-urbaniste, enseignante-chercheure et vice-directrice de l’Institut de formation et de coopération internationale, Université d’architecture de Hanoï, a également souligné que le but de la construction des villes intelligentes est d’assurer un développement durable. Elle a également mis l’accent sur l’importance du facteur humain dans une ville intelligente. Les citoyens des villes intelligentes doivent cultiver leur niveau de connaissances pour pouvoir exploiter tous les avantages de ces villes.

 

Texte et photo : Vân Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.