Le Têt vietnamien et les liens Australie - Vietnam vus par l'ambassadrice d'Australie

Alors que le Têt (Nouvel An lunaire), la plus importante fête du peuple vietnamien, approche, l’ambassadrice d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie, a partagé avec l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) ses impressions sur le Têt et les résultats de la coopération entre les deux pays ces derniers temps ainsi que les perspectives des relations bilatérales à l’avenir.

>>Un niveau record des échanges commerciaux Vietnam - Australie en 2021

>>Le Vietnam et l’Australie tiennent leur 5e dialogue sur la politique de défense

>>Le Premier ministre vietnamien reçoit l'ambassadrice australienne

>>L'Australie accorde une assistance de 5 millions d’AUD au Vietnam

>>Le Vietnam reçoit 300.000 doses de vaccin et des équipements d’Australie

L’ambassadrice d’Australie au Vietnam, Robyn Mudie.
Photo : DSQ/CVN

Après deux ans de travail au Vietnam, que pensez-vous du pays et de ses habitants ? Quels projets avez-vous pour le Nouvel An lunaire 2022 ?

Je suis ambassadrice ici depuis juillet 2019, mais c’est la deuxième fois que je viens à Hanoï et à l’ambassade. J’étais également ici au milieu des années 1990 en tant que jeune diplomate.

Le Vietnam a beaucoup changé au cours de cette période, mais l’une des choses qui est restée constante est la détermination et l’engagement du pays à progresser, y compris la volonté d’être un membre proactif de la communauté internationale. Cette détermination se reflète également dans le peuple vietnamien, dont la chaleur et la résilience, même face à l’adversité, sont réconfortantes et bienvenues.

J’étais également ravie de pouvoir revenir pour découvrir davantage ce pays fascinant. Il a tellement de couches de beauté et de culture à découvrir. Je n’ai pas voyagé autant que je l’aurais souhaité en raison des restrictions liées au Covid-19, mais même explorer à nouveau Hanoi a été merveilleux. Grosso modo, ce fut un plaisir d’être de retour ici.

Quant au Têt, je l'adore ! C’est une belle période de l’année à Hanoi et il y a quelque chose de très spécial, et uniquement vietnamien, dans l’atmosphère du Têt.

Cette année, j’ai hâte de décorer à nouveau notre maison avec des kumquats et des fleurs de pêcher, de goûter au bánh chung (gâteau carré de riz gluant, farci de viande et de haricots) et d’explorer les vieilles rues et les temples du Vieux quartier. J’essaierai également de me rendre aux marchés aux fleurs pour voir les beaux arbres en fleurs et parler aux vendeurs de fleurs. C’est une bonne occasion de pratiquer ma langue vietnamienne et d’en savoir plus sur la culture et les célébrations du Têt.

C’est mon dernier Têt au Vietnam, car je termine mon affectation en été, donc je veux profiter au maximum de chaque instant.

Comment évaluez-vous la coopération Australie - Vietnam en 2021, notamment dans le contexte d'épidémie de COVID-19 ?

Le partenariat stratégique entre l’Australie et le Vietnam est solide et approfondi, de nos liens entre les peuples à nos liens commerciaux et d’investissement, et à nos intérêts communs dans un Indo-Pacifique sûr et prospère. Malgré le défi sanitaire mondial du COVID-19, les relations bilatérales se sont poursuivies sur une trajectoire positive.

En tant qu’amie proche et partenaire, l’Australie se tient aux côtés du Vietnam dans sa lutte contre le Covid-19 alors qu’elle continue de protéger son peuple et de stimuler la reprise économique. L’accès à des vaccins sûrs et efficaces est essentiel à ces efforts et à la fin de la pandémie. Je suis extrêmement fière que l’Australie travaille en partenariat avec le gouvernement du Vietnam pour aider à soutenir les déploiements vaccinaux contre le COVID-19 au Vietnam.

Le gouvernement australien s’est engagé à partager 7,8 millions de doses de vaccin contre le COVID-19 avec le Vietnam. Nous avons déjà livré 3,7 millions de doses à partir de l’approvisionnement de l’Australie, le reste devant arriver dans les mois à venir.

L’Australie reconnaît également que la vaccination nécessite plus que de simples doses. La planification, l’administration, l’équipement, la distribution et la formation pour recevoir des doses de vaccin dans les bras aussi rapidement que possible grâce à des déploiements nationaux sont essentiels au succès des programmes de vaccination.

C’est pourquoi nous avons engagé 60 millions de dollars australiens pour un ensemble complet de soutien au déploiement du vaccin contre le Covid-19 au Vietnam, qui comprend un soutien pour les doses ainsi que pour les réfrigérateurs à vaccins, un soutien à la communication et une formation pour les agents de santé.

Plus largement, l’Australie soutient la réponse du Vietnam au COVID-19 par le biais de sa politique de développement de partenariats pour la relance. Notre financement total de la coopération au développement au Vietnam devrait s’élever à 78,9 millions de dollars australiens en 2021-2022 et nos efforts se concentrent sur trois objectifs clés qui sont importants pour tous les pays alors que nous sortons de l’épidémie : la sécurité sanitaire, la stabilité et la reprise économique.

Le partenariat stratégique Vietnam - Australie s’est bien développé tant en profondeur qu'en largeur dans divers domaines, en particulier la promotion du commerce et des investissements. Qu’attendez-vous des liens bilatéraux dans un avenir proche ?

L’Australie et le Vietnam ont des économies très complémentaires. L’Australie est un fournisseur fiable des services et des matières premières dont les exportateurs vietnamiens ont besoin, et les consommateurs australiens apprécient les produits de haute qualité du Vietnam dans leurs maisons et leurs lieux de travail. Il existe un énorme potentiel pour pousser les relations encore plus loin alors que nous sortons du COVID-19.

Dans une manifestation la plus forte à ce jour de la confiance dans notre avenir économique commun, le 21 décembre, les gouvernements australien et vietnamien ont publié la Stratégie d’engagement économique renforcé Vietnam-Australie (EEES) afin de libérer des opportunités importantes pour les entreprises des deux pays. L’EEES est unique, le premier du genre pour le Vietnam et l’Australie et reflète les intérêts mutuels des deux pays.

Pour soutenir les entreprises australiennes et vietnamiennes, l’EEES prévoit une série d’initiatives pratiques mutuellement bénéfiques pour approfondir les liens commerciaux et d’investissement dans des secteurs clés, notamment l’agriculture, l’éducation, l’énergie, les services et l’économie numérique. Elle souligne également l’importance de renforcer le système commercial mondial fondé sur des règles en tant que base d’un commerce international ouvert et de travailler ensemble pour s’attaquer aux défis économiques et aux pratiques économiques coercitives.

Reconnaissant que les entreprises et l’industrie seront essentielles pour porter les liens économiques à une nouvelle hauteur, l’un des premiers résultats de l’EEES est la nomination de Business Champions - des leaders de l’industrie pour accélérer l’engagement commercial, le commerce et l’investissement entre le Vietnam et l’Australie. Il existe également d’autres initiatives précoces, dont 28 projets attribués dans le cadre du programme pilote AVEG (Australia-Vietnam Enhanced Economic Engagement Grant), qui soutiennent la mise en œuvre pratique de la stratégie.

Un engagement et une coopération accrus sont essentiels pour notre reprise économique et celle de la région. L’EEES aidera à guider nos deux pays sur une voie de croissance inclusive et durable et à favoriser des liens encore plus étroits entre l’Australie et le Vietnam.

VNA/CVN