15/01/2022 18:57
Les entreprises, les jeunes et les autorités vietnamiennes devront créer et promouvoir rapidement leurs programmes de coopération avec l’Inde dans les sciences et technologies et l’entrepreneuriat, a indiqué l'ambassadeur du Vietnam en Inde, Pham Sanh Châu, dans une interview accordée à la presse.
>>Les relations Vietnam - Inde se développent vigoureusement depuis 50 ans
>>Les relations Vietnam - Inde disposent de grands potentiels
>>Le Vietnam et l'Inde renforcent leur coopération décentralisée

L'ambassadeur du Vietnam en Inde, Pham Sanh Châu.
Photo : VNA/CVN
En août 2021, l’ambassade du Vietnam en Inde a organisé un colloque virtuel "Rencontre du Vietnam : Investissement dans la haute technologie et les start-up". Elle avait déjà organisé d’autres colloques afin de promouvoir les relations entre les deux pays dans de nombreux domaines, cependant, c’était la première fois qu’elle organisait un colloque sur ce sujet. Cela s’explique par trois raisons. 

Premièrement, cet évènement s’est tenu à l’occasion de l’ouverture du bureau du consul honoraire du Vietnam dans l’État du Karnataka, dont la capitale est la ville de Bangalore, connue comme la Silicon Valley d’Inde. Elle abrite de nombreuses grandes sociétés technologiques. Ses autorités ont appliqué des politiques pour favoriser des activités de recherche et de développement technologiques. De nombreuses startups indiennes sont donc devenues des entreprises licornes. Sur les 81 entreprises indiennes licornes, 33 (40,5 %) se trouvent à Bangalore.

Deuxièmement, l’Inde est un pays fort en sciences et technologies et en entrepreneuriat. En 2021, l’Inde a publié une nouvelle politique sur ces domaines dans le but de devenir la troisième puissance mondiale en la matière. Pour l’entrepreneuriat, l’Inde possède actuellement le troisième plus grand écosystème d’innovation et de startups au monde, après les États-Unis et la Chine. Elle compte de nombreux grands centres de startups et d’innovation tels que Bangalore, Delhi, Mumbai, Hyderabad et Gujarat avec un très grand nombre de start-up (plus de 6.000 entreprises).

Troisièmement, les sciences et technologies sont un domaine dans lequel le Vietnam cherche à promouvoir sa coopération avec des pays potentiels, dont l’Inde. De plus, elles constituent également l’un des piliers de la coopération entre le Vietnam et l’Inde.

Ces dernières années, l’ambassade et le Bureau vietnamien chargé des sciences et technologies en Inde ont activement mis en œuvre des activités de coopération dans ce domaine entre les deux pays. En 2021, de nombreuses activités ont été organisées et ont été couronnées de résultats positifs.

Coopération bilatérale dans l’entrepreneuriat

La coopération scientifique et technologique entre le Vietnam et l’Inde est promise à un bel avenir.
Photo : TD/CVN

Le Vietnam renforce toujours sa coopération dans l’entrepreneuriat et l’innovation avec de nombreux pays tels que les États-Unis, Israël, et Singapour.

Cependant, les relations entre le Vietnam et l’Inde dans ce domaine restent limitées. La conférence au Karnataka organisée par l’ambassade vietnamienne en août dernier était le premier évènement majeur en 2021 sur l’entrepreneuriat et l’innovation.

De plus, en novembre dernier, le Bureau vietnamien chargé des sciences et technologies en Inde a aidé les entreprises vietnamiennes à participer au forum sur l’investissement et l’entrepreneuriat Vietnam - Inde à Bangalore.

À cette occasion, la partie vietnamienne a présenté les projets et plans visant à accélérer l’écosystème de l’entrepreneuriat du Vietnam et proposé des orientations de coopération avec l’État du Karnataka.

En décembre, des représentants du ministère vietnamien de l’Information et de la Communication a également assisté au Forum technologique mondiale 2021, organisé par l’Institut indien de Carnegie, en collaboration avec le ministère indien des Affaires étrangères.

Il s’agit d’un évènement annuel prestigieux dans la technologie, l’entrepreneuriat et l’innovation, organisé par l’Inde.

L’Inde a bien réussi à promouvoir le développement de la technologie, de la startup, et de l’innovation. Le Vietnam devra donc renforcer sa coopération avec celle-ci afin de tirer profit de ses expériences et ressources afin d’aider les startups vietnamiennes à se développer et à accéder rapidement au marché mondial.

Potentiel de développement
scientifique et technologique d’Inde


La capacité et le potentiel de développement scientifique et technologique d’Inde ont été confirmés depuis longtemps. Dans le passé, les Indiens ont mené de nombreux travaux scientifiques sur les mathématiques, l’astronomie et la médecine.

Étudier le vaccin contre coronavirus dans un labo en Inde.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Ces dernières années, les scientifiques indiens ont obtenu des succès dans de nombreux domaines tels que le nucléaire, le cosmos, l’agriculture, notamment la révolution verte dans l’amélioration de la productivité alimentaire et la révolution blanche dans l’élevage des vaches laitières. Et maintenant, ils continuent d’affirmer leur capacité et leur position sur la carte scientifique mondiale. Chaque année, l’Inde se classe au 3e rang en termes de nombre d’articles scientifiques au monde, après la Chine et les États-Unis.

L’Inde a réussi à rechercher, à développer et à appliquer des technologies modernes dans le secteur énergétique comme l’énergie nucléaire, l’énergie solaire et la biomasse, dans le secteur de la santé comme la production de médicaments génériques, de vaccins, et du matériel médical, dans le secteur agricole avec de nombreuses variétés végétales à haute productivité et de haute qualité, dans le secteur mécanique avec de nombreuses marques d’automobiles, de motos, de navires, dans le secteur informatique comme les logiciels, les plateformes de transformation numérique appliquées dans le secteur de la santé, la banque, l’éducation, et dans l’environnement comme le traitement des déchets et des eaux usées, la conservation de l’eau propre.

Concernant la prévention de l’épidémie de COVID-19, l’Inde a réussi à étudier et produire elle-même de nombreux vaccins et dispositifs médicaux indigènes au service de la lutte contre la pandémie.

L’Inde a pu mener indépendamment des recherches dans de nombreux domaines. Elle a réussi à répondre aux besoins de ses 1,3 milliard d’habitants et exporter vers les autres pays. La mise en œuvre rapide de la recherche, du développement et de la production pour répondre à la demande intérieure et à l’exportation vers les pays étrangers de produits médicaux au service de la prévention de l’épidémie de COVID-19 tels que des masques, des vêtements de protection, des soins médicaux à l’oxygène, des vaccins, est une preuve des succès des sciences et technologies indiennes.

Avantages dans la coopération bilatérale 

Actuellement, on peut dire que c’est un moment très favorable à la promotion de la coopération entre le Vietnam et l’Inde dans de nombreux domaines, dont les sciences et technologies.

Ils ont établi depuis 2016 leur partenariat stratégique intégral, axé autour de cinq piliers, où les sciences et technologies jouent un rôle important.

En 2022, ils célébreront le 50e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Les hauts dirigeants des deux pays échangent et organisent régulièrement des conversations téléphoniques pour discuter des mesures afin de promouvoir la coopération bilatérale, notamment les sciences et technologies.

Le Vietnam est l’un des principaux piliers de la politique indienne "Agir vers l’Est" et un facteur important aidant l’Inde à renforcer son partenariat avec l’ASEAN. En outre, l’Inde est également un pays important dans la politique extérieure du Vietnam.

Le Vietnam et l’Inde possèdent de nombreuses similitudes culturelles, donc leur coopération peut se développer plus profondément.

Domaines prioritaires

Les deux pays disposent d’un fort potentiel de coopération dans de nombreux domaines scientifiques et technologiques.

À l'avenir, le Vietnam et l'Inde devront se concentrer sur certains domaines de coopération dont la construction navale.
Photo : VNA/CVN

Ces dernières années, ils ont coopéré dans divers domaines tels que l’énergie et la technologie informatique. Cependant, la coopération manque encore de diversité et d’efficacité.

Dans les temps à venir, ils devront se concentrer sur les domaines où l’Inde a des atouts et le Vietnam est en demande, tels que les nouvelles énergies, les énergies renouvelables, la production de médicaments et de vaccins, les startups, la transformation numérique, la mécanique, la construction navale, le traitement des déchets et des eaux usées et la gestion et la conservation de l’eau potable.

Politiques du Vietnam

Ces derniers temps, le Parti, l’État et le gouvernement vietnamiens ont publié de nombreuses politiques afin de faciliter la coopération entre le Vietnam et d’autres pays, dont l’Inde. Mais, l’important est que les autorités et organes concernés devront soutenir et promouvoir la coopération et la connexion entre les deux pays.

En concernant les sciences et technologies, le ministère, des Sciences et des Technologies et les entreprises jouent un rôle très important.

Il est nécessaire de dresser un plan pour examiner et réévaluer la situation de la coopération scientifique et technologique entre le Vietnam et l’Inde à tous les niveaux. Sur cette base, le Vietnam pourra définir des programmes, plans, objectifs et contenus spécifiques pour sa coopération avec l’Inde.

L’ambassade vietnamienne et le bureau vietnamien chargé des sciences et technologies en Inde organiseront des activités en vue d’approfondir les relations entre les deux pays dans ce domaine.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Le Vietnam et la Russie stimulent leur coopération touristique Dans le cadre des "Journées vietnamiennes à Saint-Pétersbourg", le 3e Forum du tourisme Vietnam - Saint-Pétersbourg a eu lieu le 17 mai afin de rechercher des solutions visant à lever les difficultés et promouvoir la coopération touristique entre le Vietnam et la Russie.