21/01/2022 13:52
Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le Vietnam comptait parmi les rares pays à avoir réussi le double objectif de contenir l'épidémie, tout en assurant la continuité de la bonne marche de l’économie, a déclaré l’ambassadeur du Maroc au Vietnam, Jamale Chouaibi, à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).
>>Renforcement des relations entre le Vietnam et le Maroc
>>Exposition de photos pour célébrer le 60e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam - Maroc

Cérémonie de fondation de l'Association de l'amitié Vietnam - Maroc en décembre 2021.
Photo : Ambassade du Maroc au Vietnam

La réussite était due à des mesures précoces, efficaces et coordonnées prises par le Parti communiste du Vietnam (PCV) ainsi que de la mobilisation de toute la population et de son adhésion aux mesures préconisées, a affirmé l’ambassadeur du Maroc au Vietnam, Jamale Chouaibi.

Tous les partenaires du Vietnam ont salué et apprécié à sa juste valeur la nouvelle stratégie d’adaptabilité et de coexistence avec le COVID-19 adoptée par les autorités vietnamiennes, et qui a permis d’impulser la relance du tissu économique et de ce fait, atténuer l’impact de la pandémie sur la société, a-t-il souligné.

En menant une campagne de vaccination à grande échelle, le Vietnam a réussi son pari pour atteindre l’immunité collective, en vaccinant plus de 75% de sa population, et ce grâce à sa diplomatie vaccinale.

Tout le monde s’accorde à dire que la diplomatie vaccinale menée par les différents Départements ministériels vietnamiens s’est avérée très performante, dans la mesure où le Vietnam a réussi dans un temps record de se procurer des vaccins en quantité suffisante pour couvrir l’ensemble des provinces et villes du pays.

À cette occasion, le diplomate marocain a fait l’éloge des relations d’amitié entre les deux pays ces derniers temps.

Effectivement, le 27 mars 2021 a marqué le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Maroc. Cet événement a été l’occasion de célébrer l’amitié entre les deux peuples, d’évaluer les progrès de la coopération bilatérale et de réfléchir aux meilleurs moyens de renforcement et d’élargissement du champ de ce partenariat.

Durant les dernières années, plusieurs points de convergence ont permis aux deux pays de consolider davantage leur coopération bilatérale. Au niveau politique, le Maroc et le Vietnam partagent plusieurs principes fondamentaux dans la conduite de leurs relations extérieures, notamment le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États, la promotion de la paix, de la stabilité et du développement, et l’attachement au principe de règlement des différends à travers le dialogue, la médiation et la négociation.

Nomination, le 7 décembre 2021, par le Maroc d’un consul honoraire à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Ambassade du Maroc au Vietnam

Au niveau économique, le développement positif de la coopération bilatérale se traduit par une augmentation des échanges commerciaux au cours des dernières années. Le Vietnam est, aujourd’hui, le 2ème plus important partenaire commercial du Maroc au sein de l’ASEAN. La nomination, le 7 décembre 2021, par le Maroc d’un consul honoraire à Hô Chi Minh-Ville - le centre économique et financier du Vietnam, donne un nouvel élan aux échanges commerciaux et aux opportunités d’affaires entre les deux pays. 

La consolidation de ces relations de coopération est la résultante de la volonté commune des deux pays de promouvoir et de renforcer la coopération Sud-Sud. Cette volonté s’est concrétisée par une augmentation considérable des échanges de visites de délégations gouvernementales et parlementaires de haut niveau, notamment la visite au Maroc de la présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, en mars 2019, et celle du président de la Chambre des Représentants du Parlement marocain, Habib El Malki, au Vietnam, en décembre 2017.

L’entretien qui s’est tenu, le 7 juillet 2021, par visioconférence, entre le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki et le président de l’Assemblée nationale, Vuong Dinh Huê,  dans le cadre de la célébration de la 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, est une autre expression de cette volonté de coopération. Lors de cet entretien, l’accent a été mis sur l’importance de l’intensification des activités et la promotion des investissements dans des domaines à fort potentiel tels que les énergies renouvelables, l’industrie aéronautique et automobile, l’exploitation minière et l’agro-industrie, ainsi que le positionnement du Maroc en tant que plateforme d’accès idéale vers l’Afrique et du Vietnam en tant que passerelle privilégiée vers l’ASEAN.

De part et d’autre, la création de l’Association d’amitié Vietnam - Maroc en décembre 2021, a marqué le lancement d’une nouvelle étape visant à promouvoir les liens interpersonnels, de compréhension et de coopération entre les deux pays.

Vaccination anti-COVID à Cao Bang (Nord).
Photo : VNA/CVN

La coopération entre le Maroc et le Vietnam englobe trois axes : politique, économique et culturel. Des consultations politiques ont lieu régulièrement, ainsi que des consultations sectorielles dans le cadre des commissions mixtes, dont la prochaine est prévue cette année à Rabat.

Il existe une forte volonté politique des deux parties de renforcer et d’étendre leur partenariat bilatéral. En témoigne le nombre croissant d’accords signés entre les deux pays, qui couvrent un large éventail de secteurs tels que le commerce et l’investissement, l’énergie et l’exploitation minière, la banque, l’éducation et la formation, les services aériens, ainsi que les protocoles d’accord conclus.

L’accord commercial signé entre le Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, et le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie digitale du Royaume, a pour objectif de promouvoir la coopération dans divers domaines, tels que les énergies renouvelables, le textile, le prêt à porter, l’électronique, la mécanique, les industries chimiques et la production de fertilisants.

Le jumelage futur de Casablanca, le centre industriel et financier du Maroc, avec Hô Chi Minh-Ville appuiera cette dynamique et créera sans aucun doute un nouvel élan dans le développement de notre coopération bilatérale.

Les ambitieux plans et visions sectoriels que les deux pays ont lancés en matière d’énergies renouvelables, de transformation numérique, de tourisme, d’agriculture, d’infrastructures et de logistique, d’accélération industrielle et technologique, dans le but de devenir des économies émergentes de premier plan dans leurs régions respectives, devraient constituer une autre opportunité pour le Maroc et le Vietnam de partager leur expérience, leur expertise et leur savoir-faire à travers la mise en place de comités sectoriels conjoints dédiés à cette fin.

Les nombreuses similitudes qui existent entre le Maroc et le Vietnam favorisent une coopération et une coordination plus poussées à l’avenir. Les deux pays ont en effet en commun une position géostratégique de porte d’entrée : en Afrique et en Europe, pour le Maroc, et en Asie du Sud-Est, pour le Vietnam. Ce sont des économies émergentes dynamiques, à la croissance économique soutenue, qui promeuvent des politiques de diversification des partenaires commerciaux et des ressources humaines.

Le Vietnam focalise sa stratégie future sur l’expansion et la diversification de son réseau partenarial économique au-delà de ses partenaires traditionnels en Afrique australe. L’Afrique de l’Est et l’Afrique de l’Ouest devraient constituer les prochaines cibles de son action économique et commerciale.

Le Vietnam peut compter sur le Maroc pour faciliter l’adossement des entreprises vietnamiennes sur les entreprises marocaines en vue d’un accès aisé et sécurisé aux marchés locaux et régionaux africains, et ce eu égard à l’expérience cumulée par le Royaume dans la conduite d’affaires et la réalisation de projets divers en Afrique.

Étant le 1er investisseur en Afrique de l’Ouest et le 2e plus important investisseur à l’échelle continentale, le Maroc jouie en Afrique d’une présence substantielle dans des secteurs d’activité vitaux tels que les assurances, la banque, les énergies et les télécommunications, ce qui permet au Royaume de se positionner en tant que plateforme pour les compagnies étrangères intéressées par le continent africain. 

Ainsi, le Maroc et le Vietnam pourraient aussi initier conjointement des actions tripartites ou quadripartites à l’adresse de pays africains notamment dans le domaine agricole avec l’implication de bailleurs de fonds internationaux, a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Les touristes sud-coréens et américains plébiscitent le Vietnam En avril, 101.000 touristes étrangers se sont rendus au Vietnam, soit une hausse spectaculaire de 242,9 % sur un mois et de 520,6 % en glissement annuel.