27/01/2022 16:32
Le professeur d'origine vietnamienne Jonathan Van-Tam, médecin-chef adjoint pour l’Angleterre (Royaume-Uni), a hautement apprécié la stratégie vietnamienne de prévention et de contrôle du COVID-19.
>>Le PM préside une réunion sur la réponse au COVID-19 pendant le Têt
>>Le Vietnam reçoit 6,27 millions de doses supplémentaires de vaccin COVID-19 des pays européens
>>Préparer les conditions pour accueillir les touristes étrangers

Le professeur Jonathan Van - Tam, médecin-chef adjoint pour l'Angleterre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement vietnamien a eu raison de passer de la stratégie "zéro COVID" à une adaptation sûre, a-t-il souligné, lors d’une interview accordée récemment à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

Selon lui, la stratégie de contrôle du COVID-19 sur la base d’une couverture vaccinale élargie est tout à fait juste car les vaccins seront encore une solution importante dans quelques prochaines années. Le rappel vaccinal est aussi nécessaire, notamment pour les personnes âgées et groupes à haut risque.

Figure bien connue des Britanniques qu’il informe régulièrement sur la crise sanitaire lors de conférences de presse, le professeur d'origine vietnamienne Jonathan Van-Tam, nom en vietnamien Nguyên Van Tâm, médecin-chef adjoint pour l’Angleterre, s'est vu décerné le titre de Chevalier de l’Ordre de l’Empire britannique.

Avec des métaphores significatives sur l'épidémie de COVID-19, ses conférences de presse ont attiré des millions de téléspectateurs. Le journal Times l'a qualifié de "héros inattendu" pendant la pandémie.

En septembre dernier, lors de la célébration de la Fête nationale du Vietnam à Londres, l'ambassade du Vietnam au Royaume-Uni a honoré le professeur Van-Tam pour ses contributions à la lutte contre le COVID-19 au Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.