COVID-19
Le Soudan du Sud va lancer une campagne de dépistage de masse

>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Le gouvernement du Soudan du Sud a annoncé dimanche 17 octobre qu'il projetait de lancer une campagne de dépistage de masse de la COVID-19, et de mettre en place une vaccination obligatoire afin de contenir la propagation du coronavirus. John Rumunu, responsable des incidents pour la réponse à la COVID-19, a déclaré que des tests de dépistage seraient réalisés à grande échelle au moyen d'outils de diagnostic rapides pour évaluer le niveau d'infection dans le pays. "Le groupe de travail a décidé de lancer un programme de vaccination de masse dans toutes les institutions publiques et privées. Nous voulons que toutes les institutions sachent que dans les mois à venir, voyager à l'étranger pourrait nécessiter un certificat de vaccination contre la COVID-19", a-t-il annoncé à la presse à Juba, au cours d'une mise à jour hebdomadaire sur la situation en matière de COVID-19. Sacha Bootsman, responsable des incidents pour la réponse à la COVID-19 auprès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a révélé que seulement 0,3% des 12,2 millions d'habitants du Soudan du Sud étaient vaccinés pour le moment. À ce jour, 120.413 doses de vaccin ont été administrées à 35.755 personnes, alors que l'objectif fixé en avril, au début de la campagne de la vaccination, était de 2,4 millions, a-t-elle indiqué. Le ministère de la Santé a annoncé samedi 16 octobre 14 nouveaux cas de COVID-19, portant le total cumulé des cas dans le pays à 12.223. Le nombre de guérisons a atteint 11.726, alors que 130 décès liés à la COVID-19 ont été enregistrés depuis la détection du premier cas dans le pays en avril 2020.

AFP/VNA/CVN

back to top